Les espoirs du Canadien font plutôt bien en cette fin de saison!

Le CH n’a certainement pas la meilleure banque d’espoirs parmi les clubs de la LNH. Par contre, force est d’admettre que quelques noms retiennent présentement l’attention. Des noms qu’on pourrait voir plus tôt que tard revêtir l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge. De la relève, Marc Bergevin et son équipe en ont absolument besoin. C’est une nécessité pour toutes les équipes du circuit Bettman, mais le Canadien fait partie de celles qui doivent davantage regarder vers l’avenir puisque le présent est plutôt incertain…

Le réputé média The Hockey News a classé le Tricolore aussi loin que le 28e rang lors du classement des équipes en lien avec leur banque d’espoirs. La bonne nouvelle pour le CH est qu’il possède un intéressant total de 5 choix au repêchage dans les deux premières rondes en vue du prochain encan de juin à Dallas. Ceci n’est certes pas à négliger et pourrait redorer de belle façon cette banque de prospects qui en a largement besoin.

Or, quelques espoirs appartenant au Canadien connaissent actuellement du succès en séries éliminatoires. De ce nombre, Jake Evans, évoluant au centre est un rouage plus qu’important pour l’Université Notre-Dame, qui participe au légendaire tournoi de fin de saison Frozen Four de la NCAA. Grâce à une performance inspirée de plusieurs joueurs de l’équipe, dont Evans, Notre-Dame a su revenir de l’arrière 0-2 pour ainsi obtenir leur billet pour la finale nationale. L’espoir du CH n’aura pas été spectateur durant ce match émotif, étant de plusieurs combats.

Dans la ligue junior de l’Ontario, l’attaquant Will Bitten et les Bulldogs d’Hamilton sont présentement au 2e tour. Rapide, polyvalent et robuste, Bitten est utilisé à toutes les sauces par son entraîneur. À ce jour, il a cumulé 7 points en 6 parties. Il a connu un début de séries plutôt tranquille, mais a clairement pris son rythme de croisière.

De son côté, le choix de 2e tour du CH en juin dernier, Josh Brook, fait partie de l’équipe qui a terminé au tout premier rang du circuit junior de l’Ouest. Tous les espoirs sont donc permis pour Brook et Moose Jaw. Malgré une première ronde où des sueurs froides furent de la partie, les Warriors sont toujours au plus fort de la course. Josh Brook n’a pas connu une première ronde à la hauteur de son talent, mais quelques moments forts auront fait briller l’arrière de 19 ans. Il a amassé 4 points en sept matchs.

Du côté du vieux continent, le Finlandais Joni Ikonen a fait du mieux qu’il le pouvait, malgré son utilisation restreinte, pour tenter d’amener son équipe au second tour. En vain, KalPa s’est incliné en 6 parties. Le jeune finlandais a tout de même été utile à son équipe, même si son compteur n’affiche qu’une mention d’aide et 23 tirs au but, en jouant en moyenne 14 minutes par joute. À l’image de son équipe, ses séries ne furent pas exceptionnelles, mais elles ont tout de même confirmé qu’Ikonen avait sans aucun doute du talent.

Jake Evans peut-il aider le CH à long terme?(Crédit: YouTube (capture d'écran))

Finalement, Michael Pezzetta du Sting de Sarnia n’a pas connu vraiment de succès. Plutôt tranquille en fin de saison, cette tendance se sera poursuivie lors du tournoi printanier. Il n’a amassé que deux points en 6 parties. Quant à lui, le défenseur Cale Fleury a vu ses séries se terminer hâtivement suite à un revers cruel en 7 parties contre Swift Current. La bonne nouvelle pour Fleury est que son équipe, les Pats de Régina, sera l’organisation hôtesse de la Coupe Memorial présentée en mai prochain. Sa présente saison n’est donc pas terminée et le Rocket devra attendre avant de l’inviter à jouer quelques parties en fin de saison.

Des résultats mitigés pour les protégés de l’organisation montréalaise. Bref, espérons qu’après la séance de repêchage qui aura lieu dans un peu plus de deux mois, le CH pourra remonter de quelques échelons dans le classement des meilleures banques d’espoirs. Les jeunes joueurs sont de plus en plus prêts rapidement à évoluer dans la grande ligue, d’où la raison que le recrutement et le développement font partie intégrante de la recette gagnante pour aspirer aux grands honneurs. Le repêchage a toujours été important pour les équipes de la LNH, mais son importance est appelée à croître encore beaucoup plus lors des prochaines années!

En Rafale

– De la relève, le Rocket aussi en aura besoin. De pire en pire pour le club-école du CH..

– Le deuxième tour des séries de la LHJMQ est à nos portes!

– Si la fin de saison peut redonner confiance à l’attaquant québécois…

– Des partisans mécontents, mais des enfants heureux! C’est au moins ça!

PLUS DE NOUVELLES