Les Coyotes convoitent trois ailiers

Assez la reconstruction, les Coyotes désirent commencer à gagner. Ça, ce n’est pas une nouvelle. Personne ne cède une septième sélection au repêchage dans l’optique d’exceller à long terme…

Cette tentative s’est soldée en un véritable échec. Malgré cela, l’équipe a offert une superbe fin de saison qui a coïncidé avec le retour en forme de Jacob Chychrun.

John Chayka reviendra donc à la charge cette année en tentant d’amener son équipe en séries éliminatoires. Il a déjà effectué un premier pas en ce sens en prenant le pari de céder le jeune Max Domi en retour d’Alex Galchenyuk, à qui il ne reste que deux saisons avant l’autonomie complète.

Sa mission se poursuit. Le jeune DG aurait déjà contacté trois ailiers aux profils complètement différents : James Van Riemsdyk, David Perron et Michael Grabner.

James Van Riemsdyk est celui qui sera le plus difficile à séduire. Buteur dominant, il pourrait amener une nouvelle dimension à toutes les équipes auxquelles il pourrait se joindre. On pourrait l’imaginer en Arizona s’il désirait vivre un changement d’air complet après avoir traversé la jungle torontoise.

Le cas de David Perron est différent. Il est tout de même intrigant de voir que les Golden Knights le laissent filer après une campagne aussi prolifique. Sa feuille de route est quelque peu tachée par ses passages peu concluants avec les Penguins, les Oilers et les Ducks. On imagine tout de même bien le québécois au sein de cette formation qui mise sur le talent brut.

Contrairement à David Perron, Michael Grabner n’est pas reconnu pour son instinct de passeur. C’est toutefois un excellent buteur qui se démarque sur le désavantage numérique grâce à sa vitesse phénoménale. Rares sont les équipes qui ne souhaiteraient pas compter sur ses services sur un troisième trio.

Avec Jacob Chyrchrun et Antti Raanta en forme, la défensive des Coyotes n’est pas si mal. En accueillant un peu de support à l’attaque, la formation pourrait bien en surprendre quelques-uns l’an prochain.

En Rafale

– Il y a de l’intérêt pour Brooks Orpik.

– Stempniak pourrait être un pari intéressant à (très) petit prix.

– Espérons que les points viendront avec cette belle vision de jeu…

– Si ça n’affecte pas son coup de patin, tant mieux!

– Le gala Bossé-Pascal en danger…

– Hilarant.

PLUS DE NOUVELLES