Les Capitals ont prouvé aux Maple Leafs qu’ils ne sont pas (encore) des aspirants légitimes

Vous avez sûrement entendu parler du match extérieur disputé au Maryland, hier soir. La rencontre à laquelle 29 000 personnes ont assisté opposait les Capitals de Washington, quatrième meilleure équipe de l’Est, aux Maple Leafs, qui se situent au troisième rang.

Toutefois, les points amassés au courant de la saison régulière ne voulaient rien dire, au courant de cette rencontre. Les Capitals ont rappelé à tout le monde leur dominance et dessiné l’exemple parfait du manque d’expérience et de solidité défensive des Maple Leafs.

La victoire de 5 à 2 de Barry Trotz et ses hommes a exposé les faiblesses des Leafs et montré que la jeune équipe n’est réellement pas prête à être aspirant au grand trophée.

Mike Babcock l’a dit lui-même. Les Capitals jouaient contre des enfants, hier, littéralement.

Il va falloir un réel ajustement et de l’expérience, avant que l’équipe ne soit un réel contender. Et aucune récolte de points en saison régulière n’achètera ce statut.

Le problème ne se situe pas seulement au niveau des défenseurs, mais aussi du jeu défensif des attaquants. Il s’agit d’un problème défensif généralisé qui atteint presque tout le monde ; on comprend maintenant mieux pourquoi Lou Lamoriello a autant misé sur l’arrivée de Tomas Plekanec, à la date limite des transactions.

« Ce n’est pas seulement le problème des défenseurs. C’est aussi celui des attaquants, qui doivent mieux jouer dans leur zone. C’est comme ça qu’on bâtit une bonne équipe défensive. »

– Drew Doughty, au début de la saison

Trop de tirs accordés, trop de chances de marquer données sur un plateau d’or. Frederik Andersen ne peut pas tout faire, il a besoin d’aide.

Lorsqu’on dit que Morgan Rielly n’est pas un défenseur #1… Nikita Zaitsev, lui n’est pas non plus le meilleur à 5 contre 5.

Mike Babcock doit commencer à avoir hâte que Auston Matthews effectue un retour au jeu…

Vraisemblablement, les dirigeants de l’équipe auront encore du travail à faire, cet été. Même s’ils ont gagné de l’expérience en séries, l’an prochain, leur structure n’est pas suffisamment solide pour se rendre loin.

Ce texte a été écrit hier, avant le match… Et les Capitals se sont empressés de montrer que qualifier les Leafs d’underdogs est encore d’actualité, malgré tout.

Brendan Shanahan et ses hommes ont misé sur le talent, au repêchage… Il est maintenant temps de se concentrer sur la structure défensive de l’équipe, qui est clairement la faiblesse #1.

Si ça veut dire qu’il faut se départir de William Nylander ou Mitch Marner… Je me demande si ce sera fait. 

En Rafale

– Andrei Markov et son équipe remportent leur premier match, en séries.

– Une course qui s’annonce intéressante.

– Son emploi est-il en jeu?.

– Encore du travail à faire.

PLUS DE NOUVELLES