Les Capitals auront-ils l’argent afin d’offrir un contrat à John Carlson?

John Carlson a toujours été un excellent défenseur. Jamais n’a-t-il par contre été considéré comme un défenseur de première classe, ayant de la difficulté à acquérir le poste de défenseur #1, auparavant détenu par Mike Green et Matt Niskanen, selon Brooks Orpik lui-même.

C’est toutefois dorénavant chose faite.

L’Américain a connu de loin la meilleure saison de sa carrière, amassant un total de 15 buts et 53 passes (68 points – un sommet chez les défenseurs).

Inscrivant un point et une passe dans la victoire de son équipe, cet après-midi, Carlson a maintenant 1 but et 7 passes à sa fiche, en seulement cinq matchs.

Son impact est en constante croissance, cette saison, et sa valeur augmente à vue d’oeil.

L’un de ses atouts les plus importants s’avère être avec l’avantage d’un homme. Le #74 a amassé 28 points, en avantage numérique, cette saison, devenant une arme presque aussi menaçante que celle d’Alexander Ovechkin.

« Vous avez deux canons à la droite. Il y a quelques années, les équipes contenaient Ovechkin du mieux qu’ils pouvaient. Ils se commettaient à la tâche de l’arrêter (individuellement). Il (Carlson) s’est tellement développé qu’il est autant une menace qu’Ovi. »

– Barry Trotz

Après une saison aussi ahurissante… Le price tag associé au nom de Carlson continue de monter en valeur.

La croyance est présentement qu’il demandera entre 7 à 8 millions de dollars, lorsque son contrat prendra fin, en juillet.

Présentement, c’est beaucoup, pour les Capitals.

Même qu’on se demande s’ils auront l’argent nécessaire afin de conserver ses services.

L’équipe de Brian McLellan prend pour 75.339 millions de dollars, présentement, ne laissant que 25 000$ de disponible sous le plafond salarial (en raison de la LTIR).

Dans le pire des cas, le plafond sera augmenté de 3 millions (78) et dans le meilleur, sera augmenté de 7 (82).

Carlson demandera de 3 à 4 millions de dollars de plus… Mais personne n’est réellement en mesure de demander une augmentation de contrat considérable, chez les patineurs.

Mais Phillip Grubauer, lui, c’est peut-être une autre histoire. Tout ça sera à voir, mais les Caps pourraient être TRÈS serrés, sous le plafond.

Et s’ils n’ont pas assez d’argent, plusieurs équipes se feront un plaisir de déposer une offre.

En Rafale

– Eugénie Bouchard l’emporte à la Coupe Fed.

– C’est le début des séries, dans la Ligue américaine.

– Victor Hedman n’a que de bons mots pour Mikhail Sergachev.

PLUS DE NOUVELLES