Les Canucks devaient être en reconstruction… mais Travis Green change la donne

Si je vous avais dit avant le début de la saison que les Canucks de Vancouver seraient au plus fort de la course aux séries éliminatoires, vous ne m’auriez pas cru. Considérant la parité assez exceptionnelle qui était attendue dans la Conférence de l’Ouest, les Nucks devaient passer une saison supplémentaire dans les bas-fonds de la ligue.

Pourtant, ce n’est pas ce qui se passe en ce moment.

L’entraîneur-chef Travis Green a contribué à une rapide métamorphose qui positionne présentement les Canucks au 9e rang de l’Ouest, à seulement un point du septième.

Le site Fan Sided des Canucks de Vancouver croit que l’entraîneur devrait d’ailleurs remporter le trophée Jack-Adams. Considérant les saisons exceptionnelles de Barry Trotz (NYI) et Bill Peters (CGY), je crois qu’on peut s’entendre que ce ne sera pas possible.


(Crédit: YouTube)

Par contre, pourrait-il se mériter une nomination?

Il est vrai que Green réussit à tirer beaucoup d’une équipe qui dans les faits, est très médiocre. 16e pour les buts marqués, 23e pour les buts accordés, des blessures. C’est impressionnant de voir l’équipe tenir la route, malgré tout.

Par contre, lorsqu’on analyse les succès des Islanders, qui étaient pressentis comme l’une des pires équipes de l’Est, on ne peut pas se mentir en mentionnant que Travis Green mérite davantage le trophée. Les Islanders sont quand même premiers de leur division. Trotz est plus méritant.

Du côté des Flames, l’argument est plus valable. L’équipe en place est assez impressionnante, sur papier, et Bill Peters n’est qu’une des multiples raisons pour lesquelles l’équipe se retrouve au sommet, dans l’Ouest.

Si les Canucks venaient à faire les séries, il faut toutefois s’attendre à ce que Green fasse partie des candidats considérés.

En Rafale

– Deux équipes qui perdent leurs plumes.

– JiC revient sur l’embauche de Martin St-Louis.

– Symbolique.

– Sans blague…

– Vidéo pour détendre l’atmosphère.

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES