Les acheteurs lutteront de façon féroce lors de la date limite des transactions

Dans six semaines, les équipes de la LNH ne pourront plus transiger. Après le 25 février, des équipes auront acheté et d’autres auront vendu aux nombreux acheteurs. Pas moins d’une dizaine de formations ont affiché des pancartes à louer ou à vendre sur leur terrain. D’autres se donnent encore quelques matchs afin d’officiellement trancher sur le trajet à emprunter. Que se passera-t-il du côté de Saint-Louis, Los Angeles, Philadelphie, Detroit, Ottawa, Raleigh ou chez les Rangers de New York? Ces formations se questionnent toujours au moment de composer ces quelques lignes.

Logiquement, Mark Stone ne devrait pas quitter Ottawa. Capture d’écran YouTube

Chris Johnston de Sportsnet a d’ailleurs rappelé que les équipes nommées ci-haut contenaient quelques joueurs de location comme Patrick Maroon, Jay Bouwmeester, Carl Hagelin, Gustav Nyquist, Nick Jensen, Niklas Kronwall, Jimmy Howard, Wayne Simmonds, Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel. Ajoutons à cela des gars comme Micheal Ferland, Jordan Martinook, Petr Mrazek, Curtis McElhinney, Kevin Hayes et Mats Zuccarello qui se retrouvent également devant la vitrine avec leurs beaux habits.

Les Blues pourraient également se départir de Brayden Schenn ou Alex Pietrangelo… Les Kings de Jake Muzzin ou Alec Martinez. Disons que des joueurs sur le marché pour des équipes aspirantes, il y en a des tonnes de copies. Donc avec un marché que l’on peut surnommer « acheteurs » le prix de certains joueurs pourrait devenir excessif puisque plusieurs lièvres sauteront vers le même objectif. Peu importe, la date limite devrait être (enfin) une date chargée au niveau des mouvements.

Puis le Canadien à travers tout ça? Il respectera son plan, un planning clair et précis rédigé par Marc Bergevin et son groupe. S’il transige, ce sera une ou des transactions « hockey ». S’il sacrifie un espoir, ce sera certes en retour d’un jeune joueur établi, comme la transaction Sergachev-Drouin. Donc, ne vous attendez pas à un coup d’éclat de la part de votre GM.

En rafale

– Erik Karlsson est simplement redevenu lui-même.

– Joni Ikonen est sur le point de renouer avec l’action.

– Les ballottés du jour :

– Il a fait son choix…

– Allez écouter cela, quelques petites anecdotes savoureuses.

PLUS DE NOUVELLES