L’emploi de Stéphane Waite en danger?

Les performances de Carey Price sont inquiétantes, présentement. Elles le seront probablement pour les huit prochaines années, si la tendance se maintient, puisque le contrat du cerbère du Tricolore ne prendra fin qu’en 2026.

Assez fou, quand on y pense.

Bref. Les statistiques de Price sont présentement en chute libre. C’est du jamais vu, depuis ses débuts dans la Ligue nationale. Une telle courbe de régression doit être source de questionnement, pour un athlète de 31 ans.

Andrew Zadarnowski vient à se demander si l’emploi de Stéphane Waite pourrait être en danger, si rien ne change au courant de la saison régulière.

Évidemment, Waite a signé une prolongation de contrat avec l’équipe en avril dernier, donc un renvoi rapide serait surprenant. Par contre, ce n’est pas impossible.

Disons que logiquement, si on devait le renvoyer, ce serait probablement davantage vers la fin de la saison, si la situation ne s’est pas replacée. Ce serait alors inévitable, malgré les bons services rendus au Tricolore. On ne peut pas le blâmer pour les problèmes de Price sur la patinoire, mais on sait comment ça marche dans la LNH : lorsqu’il faut que ça change, des modifications sont effectuées, même si ça ne fait pas plaisir à tout le monde.

Ce n’est toutefois pas le genre du Canadien de se départir d’un employé en pleine saison.

Quel désastre ce serait si Price commençait à perdre des plumes dès l’âge de 31 ans? On espère que ce ne sera pas le cas… avant au moins quelques années. 

Car, soyons honnêtes, ça arrivera un jour. 

En Rafale

– Keith Kinkaid obtiendra le départ.

– D’autres nouvelles chez les Devils.

– L’anxiété des coupures persiste, dans la LNH.

PLUS DE NOUVELLES