Leçon de hockey de l’équipe C des ‘Hawks | Kassian, Hudon, Gallagher et Beaulieu se démarquent

C’était une leçon de hockey. D’un côté, on avait les Blackhawks, le professeur. De l’autre, le Canadien, l’élève. La verte recrue.

Au cours des quarante premières minutes, les visiteurs ont dévoré les joueurs du Tricolore à pleines dents. Qu’on parle des tirs, des chances de marquer, de la possession en territoire offensif, de la bataille de la zone neutre, du jeu de transition ou du travail en zone défensive, les troupiers de Joel Quenneville les ont coiffés sur tous les plans.

Et Chicago alignait son équipe C…

Le CH déployait son club B-, disons…

https://twitter.com/JBernierJDM/status/647547948105121793

La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a aucune corrélation à établir entre les succès de la présaison et de la saison régulière. C’est d’ailleurs Matt Pfeffer, le consultant du CH à titre d’expert des statistiques avancées, qui l’a prouvé en comparant le différentiel de buts des équipes lors des deux situations. J’ose croire que ça ne surprend personne, mais encore fallait-il le démontrer de façon tangible. Circulez, il n’y a rien à signaler.

Les évaluations individuelles des joueurs restent toutefois pertinentes, particulièrement celle des espoirs et des nouveaux venus des différentes formations.

On sait que Teuvo Teravainen aura toutes les occasions de prendre son envol pour pallier les départs de Patrick Sharp et Brandon Saad. Ce soir, on l’a vu contrôler la rondelle d’un bout à l’autre en gardant la tête froide. Le disque lui collait au bâton, dixit Marc Denis.

J’aime bien le style d’Andrew Desjardins. L’un des rares joueurs de quatrième trio qui zieute patiemment ses options au lieu de simplement larguer la rondelle en fond de territoire. Daniel Paille laisse la meilleure impression chez les joueurs invités au camp des Hawks, si on le compare à Hedja, Visnovsky, Kopecky, Cumiskey et Dowell. Par ailleurs, Viktor Tikhonov m’avait l’air d’un joueur de calibre LNH…

Un gros point positif chez le CH (au sens figuré comme au sens propre, c’est comme vous voulez): le rapide Zack Kassian. Selon mon compte, il est le joueur du Canadien ayant récolté le plus d’entrées de zone en possession de la rondelle ce soir, avec quatre. Voilà un joueur qui sait comment utiliser son gabarit de façon efficace: évite les mises en échec inutiles loin du jeu, utilise sa charpente pour protéger la rondelle et la récupérer avec succès.  Devante Smith-Pelly devrait dupliquer une page de son cahier de jeu. Il a cette manie fâcheuse de perdre beaucoup de vitesse lorsqu’il accepte une passe, ce qui le force à exécuter un rejet en fond de territoire quand la pression se referme. Avec quelques livres en moins, il jouit maintenant d’une force d’accélération supérieure et il doit en profiter autant avec que sans la rondelle.

L’autre point positif est le réveil du Canadien en 3e période. Je ne sais trop quel discours Therrien a servi durant l’entracte, mais ç’a eu l’effet d’un puissant coup de pied dans le derrière. Il faut dire que les avantages numériques ont aidé à prendre du rythme à 5 contre 5.

On est dur envers Brian Flynn en raison des circonstances qui l’envoient au sein du top-6, mais il est l’un des attaquants s’étant le plus impliqué durant la soirée. Notons quelques revirements provoqués en zone offensive. Soit, la finition n’est pas toujours au rendez-vous.

Quand on dit que les jours se suivent et se ressemblent: bon temps mauvais temps, Brendan Gallagher est venu pour jouer. Le petit numéro 11 a mené l’attaque du CH avec cinq tirs.

Jusqu’à maintenant les espoirs nous laissent mi-figue mi-raisin. Daniel Carr et Charles Hudon (4 tirs) ont gagné des points, eux. Mais assez de points pour déloger Fleischmann? Nada! Et certains se plaisaient à dire que Flash était un joueur fini. Parions que Therrien se réjouit de tabler sur une roue de secours à l’heure actuelle.

Aussi, les médias ont beau demander à l’entraineur ce qu’il analyse des performances du Tchèque, en ce qui le concerne, l’échantillon de la présaison est anecdotique. Le personnel du Canadien sait exactement à quoi il peut s’attendre d’un joueur qui a disputé bon nombre de matchs dans la LNH lors des dernières années. Ce qui détermine si oui ou non Fleischmann signe un contrat, c’est si un jeune prend un bon gros pas en avant. Chose qui n’a manifestement pas été faite…

Dans tout ça, il ne faut pas oublier les jeunes qui ont occupé une chaise de régulier l’an dernier, en l’occurrence Nathan Beaulieu et Jacob de la Rose.

Que dire de Beaulieu depuis le début du camp. On lui reconnait une plus grande audace sur le plan offensif. Il a le coup de patin pour améliorer le Canadien d’une bonne coche dans le jeu de transition. Son bâton est bien placé, ses montées sont calculées… Une démonstration de hockey intelligente qui tombe pile-poil, quand Alexei Emelin connait pour sa part une soirée laborieuse.

Jacob de la Rose, lui, joue un rôle plus effacé. Il n’a jamais vraiment dominé la ligue américaine. Dans cette optique, pourquoi verrait-on d’un mauvais oeil qu’on le relègue à St.John’s? S’il a un quelconque talent offensif à découvrir, c’est en jouant de grosses minutes offensives – et en se développant dans une ligue de développement – qu’il le trouvera.

1RE PÉRIODE

08:41
CHI
PPG – Ryan Garbutt (1) Tip-in – ASST: David Rundblad (1), Trevor Daley (1)
10:20
CHI
Garret Ross (1) Tip-in – ASST: Kyle Baun (1), Andrew Desjardins (1)
13:48
CHI
Kyle Baun (1) Wrist shot – ASST: Trevor Daley (2), Garret Ross (1)

2E PÉRIODE 

00:25
MTL
Zack Kassian (1) Backhand shot – ASST: NONE
03:02
CHI
Kyle Baun (2) Tip-in – ASST: Andrew Desjardins (2), Ville Pokka (1)

3E PÉRIODE

19:03
CHI
SHG – EN – Jan Hejda (1) Wrist shot – ASST: NONE


TIRS
MTL:
9-7-7 (23)
CHI:
12-12-7 (31)

POSSESSION (TENTATIVES DE TIRS)
MTL:
17-14-10 (41)
CHI: 15-23-8 (46)

 La « domination » du CH en 1re période est une bonne preuve que le Corsi n’est pas l’Évangile pour évaluer la possession dans de courts échantillons…

En rafale
– Les Blue Jays se rapprochent des séries. LIEN

– Il sera intéressant de voir qui gardera les filets, samedi!

Price devrait jouer à Québec. 

– L’attaque des Sabres se met en marche. LIEN

Sam Reinhart est sans contredit l’un de mes espoirs préférés (son QI hockey est quelque chose). Il a récolté trois aides ce soir. On verra comment il fait quand ça compte.

– Rappelons que pour le maire Coderre, ce n’est pas « si », mais quand les Expos reviendront. LIEN

– Grégoire, en bon coéquipier, s’est porté à la défense de Dumont. LIEN

PLUS DE NOUVELLES