Le succès de Nikita Scherbak pourrait-il excéder celui de son mentor?

Vous n’avez pas un certain sentiment de déjà-vu lorsque vous voyez filer Nikita Scherbak sur la surface glacée?

Ces éclairs de génie avec le disque… et des crampes au cerveau régulières. Son penchant pour le risque plutôt au détriment des jeux faciles… Ses lacunes en défensive…

Sérieusement, Nikita Scherbak me rappelle Alex Galchenyuk à ses débuts dans la LNH.

En fait, on peut dire qu’une fois que les Russes auront atteint leur plein potentiel, ils risquent d’être des joueurs plutôt similaires. Avec des mains vives qui compensent un coup de patin ordinaire, ils risquent de devenir des armes offensives unidimensionnelles de premier plan au cours des années à venir…

Et ce n’est pas nécessairement positif!

En sélectionnant Alex Galchenyuk au troisième échelon de l’encan de 2012, le Canadien ne croyait pas mettre la main sur un attaquant dont la paresse défensive serait encore à corriger, six ans plus tard…

En y réfléchissant bien, il faut admettre que le CH a démontré quelques lacunes en ce qui concerne le développement de Galchenyuk…

Lacunes qu’il devra corriger pour espérer faire de Nikita Scherbak un attaquant appartenant à l’élite!

Bien que les deux jeunes hommes aient moins de deux ans de différence, ils se retrouvent à des moments complètement différents de leur cheminement, alors que Scherbak ne fait que débuter sa carrière dans le meilleur circuit de la planète.

Pour assurer son adaptation, Claude Julien devra lui offrir sa confiance… chose qui a parfois manqué à Alex Galchenyuk.

Cela veut donc dire que Nikita Scherbak devra miser régulièrement sur les mêmes partenaires de trio, recevoir du temps de jeu en avantage numérique et jouir d’un encadrement de premier plan à l’extérieur de la patinoire…

Tout cela nécessitera énormément de patience de la part du CH. Sera-t-il prêt à accepter ses défauts évidents pour le bien de son apprentissage d’ici la fin de l’année?

Espérons-le… car à son plein potentiel, Nikita Scherbak pourrait en surprendre plus d’un.

Son tir est peut-être un peu moins menaçant que celui de son mentor… mais sa vision du jeu lui est supérieure.

En Rafale

– Joni Ikonen semble progresser!

– Un dossier qui traîne!

– Verra-t-on Vejdemo en Amérique du Nord un jour?

– Le Canadien est arrivé à New York!

– L’enjeu le plus intéressant entourant le Canadien…

PLUS DE NOUVELLES