Le prix pour faire l’acquisition d’Artemi Panarin est désormais connu (et astronomique)

Il ne reste plus que 17 jours avant la date limite des transactions dans la LNH. Le 25 février, c’est bientôt.

Il est donc normal que l’on entende davantage parler de rumeurs de transaction qu’en novembre, par exemple.

Les 20 joueurs/assets les plus susceptibles d’être échangés selon TSN sont les suivants. Derick Brassard est le 21e… Et aucun joueur du Canadien ne figure parmi les 50 noms sur la liste complète de TSN.


(Crédit: TSN.ca)

Artemi Panarin figure au sommet de cette liste. Hier, TheAthletic nous a appris que les Blue Jackets demandaient un choix de première ronde, un espoir de première qualité et un autre espoir de qualité en retour du prolifique attaquant russe. Oubliez-le donc à Montréal ce printemps, by the way…

Pierre LeBrun a quant à lui mentionné que le prix à payer afin d’obtenir les joueurs de location de qualité disponibles était trop élevé présentement. Ils devraient baisser lorsqu’on se rapprochera du 25 février. Sinon, les équipes acheteuses se montreront plus tranquilles. Selon LeBrun, les Blue Jackets ne sont pas encore certains à 100 % d’échanger Panarin.

Puisqu’il est question de Panarin, on m’a répété hier de surveiller les Panthers dans ce dossier. Spécialement cet été (marché des joueurs autonomes).

Les Panthers ont le lousse comptable, la volonté, le soleil, les plages, une grosse communauté russe, Evgenii Dadonov et j’en passe…

Ils pourraient aussi se lancer sur Sergei Bobrosvky du même coup.

Dans son segment Insider Trading d’hier soir, LeBrun a aussi indiqué que nous devrions avoir une meilleure idée en début de semaine prochaine quant à la possibilité de voir Matt Duchene et Mark Stone être échangés par les Sens. Les deux attaquants semblent déjà avoir un pied en dehors d’Ottawa. Surtout Duchene…

Wayne Simmonds et Mats Zuccarello ont aussi de grandes chances d’être sacrifiés par leur équipe respective cet hiver.

Le nom d’Ilya Kovalchuk n’apparaît pratiquement pas nulle part ces jours-ci. Il n’est pas sur la liste des 50 joueurs ayant le plus de chances d’être échangés (selon TSN).

C’est parce qu’il possède une clause de non-mouvement complète, qu’il a choisi Los Angeles pour son style de vie, qu’il a 35 ans et qu’il possède encore deux années de contrat à un cap hit de 6,25 millions $. Son contrat a beau être de type front-loaded, c’est beaucoup d’argent pour un attaquant de bientôt 36 ans qui n’a que 11 buts en 45 rencontres…

Kovalchuk est disponible, mais y aura-t-il des équipes intéressées? Si oui, est-ce que ce seront des équipes contender évoluant des villes qui plaisent à Kovalchuk (et sa famille)? Certains m’ont évoqué la possibilité de voir le CH entrer dans la danse Kovalchuk, mais j’en serais le premier surpris. Je ne le vois pas « fitter » dans le plan de Marc Bergevin… #HockeyDeals #CheapRentals

Pour terminer, Bob McKenzie a confié que Quinn Hughes (Vancouver) et Dante Fabbro (Nashville) avaient l’intention de faire le saut chez les pros dès ce printemps, lorsque leur équipe sera éliminée.

En rafale

– Bonne fête Kirk!

– Pour les curieux…

– Le contrat d’Auston Matthews dictera la suite des choses pour les jeunes vedettes de la LNH… Et le Canadien est en excellente posture à ce chapitre.

Après avoir fait la une il y a quelques semaines, David Godbout a pris la décision d’accrocher ses patins.

– C’est maintenant officiel. Jeisson Vargas ne sera PAS de retour à Montréal.

PLUS DE NOUVELLES