Le plateau des 100 points pour Max Domi est-il si irréaliste que ça?

En zieutant les statistiques du circuit Bettman ce midi, autant le classement que les statistiques individuelles, le nom de Max Domi apparaît rapidement. Domi figure actuellement au 10e rang au chapitre du nombre de points avec une récolte de 21, dont neuf filets, en 17 joutes. Parmi les 19 premiers pointeurs de la Ligue nationale, il est le seul avec un temps moyen sur la glace inférieur à 18 minutes. Assez incroyable de produire de façon aussi constante depuis son entrée en scène avec le Canadien de Montréal.

Domi est certes en voie de réaliser sa meilleure saison en carrière. Sans aucun doute. Avec une moyenne de 1.24 point par rencontre, il pourrait enregistrer un total impressionnant et illogique de 102 points. Pourquoi illogique? Parce que le plateau des 100 points est un exploit que peu de joueurs atteignent après les 82 rencontres d’une saison régulière. C’est vrai qu’il se marque plus de buts au sein de la LNH depuis l’amorce de cette campagne 2018-19, et que les gardiens sont plus généreux (pièces d’équipement plus petites), mais une saison où on verrait entre 20 et 25 pointeurs de 100 points, on sait tous que c’est improbable. En 1995-96, 12 joueurs ont atteint ce plateau.

Lors des cinq dernières années, seulement six joueurs l’ont fait, dont trois à la suite de la saison 2017-18. De plus, pensez-vous vraiment que Thomas Chabot, aussi bon soit-il, touche les 100 points? Voilà!

Bref, à la suite de cette lecture, le numéro 13 pourrait-il atteindre le plateau des 40 buts et des 100 points?

On ne souhaite pas cela, mais une baisse de cadence est certes à prévoir pour quelques joueurs de la LNH, dont celle de Max Domi. Le fils de l’autre pourrait enfiler entre 30 et 40 buts, pour un total de 80 points, mais d’imaginer un joueur du Canadien être aussi prolifique est digne des rêves les plus fous. Quoique la LNH semble changer et revenir à d’anciens standards : plus de buts en moyenne par joute, ce qui est une excellente nouvelle pour les amateurs.

Dans le cas de Domi, il n’arrêtera pas de travailler pour autant et il devrait nous en donner pour notre argent.

Comment ne pas être en amour avec ce type de personnalité? Impossible!

En rafale

– Ce partisan du Canadien a abandonné. Il ne croit plus en Carey Price.

– Est-ce le moment parfait pour amener Joel Quenneville à Edmonton?

– En un mot : WOW!

– Pastrnak, Wheeler et Giroux sont les trois étoiles de la dernière semaine.

– Le jeune cerbère Cal Petersen a été rappelé par les Kings.

PLUS DE NOUVELLES