Le plan idéal pour qu’on accepte Lucic à Montréal

Les rumeurs. Les spéculations. Les débats entre chums au sujet des transactions que l’on ferait si l’on était dans les bottines de Marc Bergevin. Malheureusement, ou heureusement, on ne chausse pas ses beaux souliers cirés. Où je m’en vais avec mes skis? Vers la proposition fictive suggérée par Mathias Brunet, qui pourrait changer l’image du Canadien. Puis, il n’est pas question de réaliser une transaction impliquant Max Pacioretty, mais plutôt des choix afin d’acquérir un leader.

Parce que oui, Milan Lucic est un grand leader malgré sa baisse de régime et malgré qu’il soit un ancien Bruins qu’on a appris à détester.

Revenons à cette suggestion en provenance du champ gauche. Lucic, le 10e choix au total en retour d’un espoir et de quelques choix de 2e et 3e ronde. Vite fait, le 10e choix devient intéressant pour l’organisation et Lucic apporte un leadership important dans le vestiaire (faut bien lui trouver un rôle). Par contre, malgré le 10e choix impliqué dans les spéculations de Brunet, Lucic vient également avec un salaire monstrueux, ce n’est pas négligeable.

En plus de ça, lorsqu’il est question « d’espoir » impliqué… euh, on parle de qui chez le Canadien? Nikita Scherbak? Will Bitten? À moins que ce soit Michael McCarron… Vous savez bien que je fais de la comédie ici. Toutes ces suggestions, elles deviennent nombreuses à l’aube de deux événements d’envergure qui est au programme de la LNH, je parle ici du repêchage et de l’ouverture des agents libres. Mais au bout du compte, c’est Marc Bergevin qui détient la vérité et la solution auxdits problèmes de cette organisation.

Bref, mon père devrait m’appeler d’ici peu pour me dire : « Ti-Gars, y parle de Lucic à Montréal ». Et je devrai lui expliquer qu’encore une fois, ce ne sont que des souhaits d’un spécialiste.

En rafale

– Un témoignage très poignant et actuel au sujet des commotions cérébrales.

– Pour ceux qui le désirent, il est désormais possible de suivre Nicolas Deslauriers via Instagram.

– Drôle de contrat de Karl Alzner, qui a assuré ses arrières.

– Mais où se ramassera LeBron James la saison prochaine?

PLUS DE NOUVELLES