Le nouveau contrat de Price à Montréal : le fruit d’une longue réflexion

L’octroi d’un nouveau contrat à Carey Price, le 2 juillet dernier, a semblé s’être effectué rapidement… surtout lorsque l’on constate que l’autre agent libre potentiel important de l’été 2018, John Tavares, n’en est toujours pas venu à une attente avec les Islanders.

Pourtant, il ne faut pas croire que ce pacte entre les deux partis est le dénouement d’une courte réflexion.

En entrevue en direct de l’émission Jean-Charles en liberté, Angela Price a affirmé qu’elle et son mari avaient longuement discuté de la possibilité de quitter Montréal, dans le but d’explorer les offres d’autres organisations sur le marché et d’obtenir une potentielle occasion de se rapprocher de la maison.

La conclusion de cette mure réflexion est parue évidente : Carey Price a toujours eu le cœur à Montréal, et souhaitait y demeurer. Dans l’esprit du couple, la possibilité de s’y établir à long terme était une opportunité à saisir…

Même si ces mots n’ont pas été directement rapportés, il faut également se demander si le cerbère aurait pu dénicher un pacte aussi lucratif avec une autre équipe de la LNH…

Carey Price est la tête d’affiche marketing, le meilleur joueur et leader du Canadien de Montréal. Sans son apport, l’équipe n’aspire à rien. Compte tenu de ces facteurs et de l’impôt qui défavorise le CH dans ses négociations, il est légitime de croire que Price n’aurait pu obtenir un tel magot ailleurs…

Malgré cela, le désir de Price d’enfiler le bleu blanc rouge est sincère, puisqu’il aurait très bien pu décider de quitter l’équipe. À ce sujet, Angela Price n’a aucun doute : le portier rêve de soulever la Coupe Stanley avec le Canadien.

La tempête médiatique et sportive vécue par la famille à l’automne n’aura donc pas éteint cette ambition. Apparemment, Carey ne rapporterait plus vraiment ses problèmes professionnels à la maison et Angela se serait créée une habileté à faire fi des rumeurs portant à son sujet.

Difficile d’en être persuadé, alors qu’elle a jadis tenté de faire taire les rumeurs sur Instagram…

https://www.instagram.com/p/BbvjgjiArjd/?utm_source=ig_embed&utm_campaign=embed_ufi

À mon sens, ces potins ne font que de l’ombre à une facette beaucoup plus importante de Carey Price : son engagement communautaire.

Le gardien qui se dirigera à Tampa Bay en vue du Match des étoiles est porte-parole du Club des petits déjeuners, une cause qui lui tient extrêmement à cœur. Son influence apporte petit à petit une alimentation plus saine aux enfants et adolescents canadiens issus de milieux défavorisés…

Carey Price s’implique également dans son village natal, Anahim Lake. Offrir un séjour à Montréal ainsi que la chance de le rencontrer s’avère un cadeau inespéré aux enfants de ce village isolé : de l’espoir.

Malheureusement, il y a un rapport de la générosité de Price pour cent spéculations absurdes à son sujet dans certains médias, au Québec…

En Rafale

– Aucun changement dans la formation de Claude Julien ce soir!

– Un but pour l’espoir du CH.

– Des funérailles émouvantes…

– Le début de l’éclosion de Jonathan Drouin?

– Le Canadien doit-il conserver Alex Galchenyuk dans sa reconstruction?

PLUS DE NOUVELLES