Le nom de Sam Bennett dans la vitrine? On y attache aussitôt le Canadien!

La ligne de centre du Canadien est somme toute dynamique et intéressante, avec Phillip Danault, Jesperi Kotkaniemi, Max Domi et Matthew Peca. Les questions sont moins nombreuses concernant cette ligne centrale. On en parle moins puisqu’elle se porte bien. Néanmoins, dès qu’un joueur de centre se présente dans une vitrine de la Ligue nationale, le nom du Canadien y est aussitôt associé. Pourquoi? Parce que c’est comme ça. Ben dans le fond, c’est la faute à Elliotte Friedman… qui soulève la poussière avec des rumeurs.

Le mannequin actuel exposé dans la vitrine se nomme Sam Bennett. Ça fait plus d’un an que son nom se retrouve dans les rumeurs. Depuis l’amorce de cette campagne 2018-19, l’ancien choix de première ronde en 2014 (Flames) n’a toujours pas récolté de point. Son compteur indique des zéros partout, sauf dans la colonne du différentiel : moins-1. Son temps de jeu démontre le peu de confiance livré envers lui. En trois matchs, il a joué 8 minutes 47, 7 minutes 01 et 13 minutes 27. Très peu pour un joueur qui a démontré quelques beaux flashs en 2015-16. Cette année-là, sa première saison complète dans le show, il a enfilé l’aiguille à 18 reprises…


(Crédit: capture d’écran (YouTube))

Enfin bref, Bennett pourrait être de retour sur le marché, donc quelques équipes se mettront en ligne et parmi celles-ci, on pourrait retrouver Anaheim, Philadelphie, Tampa Bay… et Montréal. Par contre, si l’entraîneur n’est pas en amour avec lui, la direction ne semble pas si motivée à l’échanger puisqu’il n’a que 22 ans. On cherche à s’ajuster avec un système différent du nouvel entraîneur de la formation, Bill Peters. Bennett n’est peut-être pas le type de joueur dessiné pour Peters…

Ce dossier est toujours au stade des spéculations soulevées par Elliotte Friedman via ses plus récentes 31 Pensées. Puis, avancer le nom du Canadien de Montréal semble être de vieilles spéculations qui date du moment où le bleu-blanc-rouge avait un besoin criant au centre. Le discours n’est plus le même cette année, surtout avec l’ajout d’un KK. Recyclons ça rapidement!

En rafale

– Ce genre de but est plus facile à faire dans la LHJMQ que dans la LNH.

– Ce dossier avancera-t-il un moment donné?

– La puissance de Mikhail Sergachev.

– Petit suivi au sujet de Jacob de la Rose.

– Un premier enfant pour Phillip Danault et sa conjointe.

– Une blessure aux fesses, croyez-moi, c’est possible.

PLUS DE NOUVELLES