Le nom de James Neal circule dans les rumeurs de transaction

George McPhee ne se gêne pas d’avouer que d’emblée, son intention était de façonner un alignement compétitif, qui permettrait toutefois aux Golden Knights de miser sur un avenir prospère. À priori, cela veut donc dire que le dirigeant entrevoyait probablement la possibilité d’être vendeur au moment de la date limite des transactions…

La position de ses troupes au classement est venue changer la donne. Aux rênes de la formation siégeant au sommet de la section pacifique, McPhee s’assure plutôt d’offrir des contrats à ses agents libres sans compensation. Il a donc procédé au prolongement des ententes de Deryk Engelland, Jon Merril, Brayden McNabb et de Jonathan Marchessault.

Chez les attaquants importants des Knights, il ne reste donc que David Perron et James Neal qui seront libres comme l’air à l’issue de la saison. Y a-t-il un motif qui explique que ceux-ci n’ont toujours pas décroché une prolongation de contrat? Probablement…

Selon Brian Lawton, James Neal susciterait énormément d’intérêt sur le marché des transactions!

Neal est un marqueur pur qui se dirige vers une campagne de 36 buts. Sans l’ombre d’un doute, sa disponibilité viendrait changer le portait de la date limite des transactions…

Malgré une saison féérique, George McPhee considère probablement de la possibilité de se départir de son attaquant vedette. Qui sait, peut-être que Neal a déjà témoigné ses intentions de tester le marché des agents libres en juillet…

Ça expliquerait notamment pourquoi David Poile l’a exposé au processus d’expansion…

Si c’est vraiment le cas, obtenir une sélection de premier tour plutôt que de perdre James Neal pourrait devenir une alternative intéressante pour les Knights…

De toute manière, l’équipe excelle dans son rôle d’underdog et pourrait réussir à faire un long bout de chemin en séries éliminatoires sans son buteur vedette…

Au hockey, il ne faut jamais identifier un joueur comme intouchable. Toutes bonnes offres doivent être considérées…

En Rafale

– Tomas Plekanec avoue qu’il aimerait jouer avec Jaromir Jagr une dernière fois…

– Mais avant cela, il pourrait être échangé par le Canadien. Quelle est sa valeur marchande?

– Une autre opinion à ce sujet…

– Assez contradictoire suite à la lettre ouverte lancée la semaine dernière…

– Un titre qui frappe, sincèrement…

 

PLUS DE NOUVELLES