Le frère de Wayne Gretzky à la rescousse des Oilers?

Peter Chiarelli a été limogé du poste de directeur général des Oilers d’Edmonton et ce remerciement était très légitime. Chiarelli a passé trop de temps à tenir les guides d’une équipe qui est incapable de se surpasser. Enfin bref, le collègue Wilson, qui vit de nuit, a pondu un texte à ce sujet, donc passons aussitôt à Keith Gretzky. Gretzky, le frère de la légende Wayne, n’a jamais joué au sein de la LNH, mais il a eu un parcours étoffé au niveau du hockey.

Capture d’écran hockeyDB

Peu importe, il était le bras droit de Chiarelli, et c’est désormais lui qui tient le rôle de directeur général (de façon intérimaire). Réussira-t-il à bien chausser les pantoufles de Chiarelli? Disons que ce ne sont pas de très grandes pantoufles, soyons francs. C’est donc lui qui tiendra les ficelles lors de la date butoir… Gretzky n’était pas aussi talentueux que son frérot sur la surface glacée, mais dans les bureaux, il est certes plus talentueux.

Avant d’être chez les Oilers, il a été le recruteur en chef chez les Bruins de Boston. Il a d’ailleurs sélectionné les joueurs suivants pendant ses trois ans à Boston : Jake DeBrusk, Charlie McAvoy, David Pastrnak, Brandon Carlo, Jakob Forsbacka Karlsson, Jeremy Lauzon, Ryan Donato, Danton Heinen et Anders Bjork. Bref, il a de l’expérience.

Les Oilers sont en pause du 23 janvier au 1er février et ils reviendront en action le 2 février, alors qu’ils lutteront contre les Flyers de Philadelphie (sur la route). Le 3 février, ils viendront danser au Centre Bell, ce qui sera une joute excitante puisque Connor McDavid donne un spectacle à lui seul. Cette joute aura lieu le week-end du Superbowl, donc elle sera disputée en début d’après-midi.

Tout compte fait, c’est lui qui prendra les décisions de l’organisation en vue du futur. Pour brasser cette soupe très froide, il devra évidemment réaliser des changements non négligeables puisque cette équipe a creusé un fossé très profond.

Une fiche de 23 gains en 50 rencontres, c’est loin d’être acceptable pour une formation qui contient beaucoup de talent… Bonne chance à monsieur Gretzky pour la suite des choses.

En rafale

– Le Canadien excelle à 5 contre 5.

– Carey Price devra lever son jeu d’un cran au Centre Bell.

– La confiance est revenue, donc le Québécois roule à plein régime.

– Un excellent texte de Steve Turcotte au sujet de la violence au niveau senior.

– Disons que ça ressemble ça!

PLUS DE NOUVELLES