Le contrat de Bobby Ryan : une contrainte majeure dans une éventuelle transaction de Karlsson?

Si le Lightning veut faire l’acquisition d’Erik Karlsson, il devra mettre Mikhail Sergachev sur la table, accompagné de plusieurs autres morceaux.

Il faut dire que les équipes qui appellent les Sénateurs doivent avoir un choc, lorsque ces derniers déposent un premier semblant d’offre.

Il faut payer le prix, pour un défenseur élite.

On dirait bien que «le prix» sera également immense, monétairement.

Selon le directeur des sports, à CTV, on s’attendrait à ce que la grosse contrainte d’un éventuel échange soit Bobby Ryan : l’équipe qui voudra faire l’acquisition du défenseur suédois devra aussi être prête à prendre le contrat de Ryan sur ses épaules.

On parle d’un immense contrat de 7.250 millions de dollars… Jusqu’en 2022.

Qui voudra assumer ce salaire exorbitant?

Quoique rendre ce service aux Sénateurs réduirait considérablement le prix à payer…

Donc une équipe intéressée devrait avoir environ 3 millions de dollars de disponibles, à la date limite des transactions… Mais plus de 13, la saison prochaine. Et encore plus, après l’extension d’Erik Karlsson.

Ce qui rend une transaction carrément impossible.

Aucune équipe aspirante ne peut assumer un tel impact salarial. Personne.

Pierre Dorion devra abandonner l’idée Bobby Ryan, je crois, sans quoi il restera pris avec les services de son défenseur alors que plusieurs offres intéressantes n’incluant pas l’attaquant pourraient être déposées sur sa table.

En Rafale

– Imaginez…

https://twitter.com/Wingster26/status/966072787726151680

– Un excellent point. Ne soyons pas aveuglés par les reports négatifs pour autant, puisqu’il a bien fait par le passer à ce chapitre.

– Le pire, c’est que les deux premiers trios ne sont même pas si pires, sur papier.

– Eric Fehr a travaillé fort!

PLUS DE NOUVELLES