Le coin des rumeurs : Baertschi en arbitrage, Calvert sous d’autres cieux?

Le petit regain d’énergie, au niveau des nouvelles, qui avait accompagné la loterie du repêchage, semble déjà s’être estompé. C’est beaucoup plus tranquille, depuis quelques jours.

Mais les informations intéressantes émergent tout de même de temps à autre.

Sven Baertschi : stratégique

Le Suisse vient de connaître une saison intéressante, à Vancouver. Gagnant 1,8 million de dollars, à travers la saison, l’attaquant a récolté 29 points en 53 matchs. Il s’agit là de sa saison la plus productive en carrière, au niveau des points par match.

On pourrait croire qu’il acceptera d’être relégué au second plan et qu’on ne porte pas vraiment attention aux éventuelles négociations qui auront lieu entre lui et son équipe…

Mais il utilisera une stratégie différente : aller en arbitrage dans le but d’accélérer le processus.

Parce qu’en vrai, il croit être en mesure de signer un contrat avec les Canucks d’ici la fin du mois de juillet. Le but de tout ça, c’est simplement de faire avancer les choses, pour que ça niaise moins.

Certains se demandent toutefois si cette attitude pourrait le sortir de Vancouver. Certains disent déjà que c’est nécessaire. 

Il serait surprenant de voir Baertschi connaître une autre saison de la sorte… Alors pourquoi surpayer?

Calvert sur son départ

Plusieurs vétérans ont joué très mollement, à Columbus, cette saison, entraînant bien des problèmes dont John Tortorella a pris conscience.

Selon ce dernier, Matt Calvert (qui a connu sa meilleure saison en carrière il y a 4 ans) serait l’un de ces problèmes.

Ce point est débatable, mais il n’en reste pas moins que l’attaquant sera agent libre sans restrictions cet été, si les Blue Jackets ne lui offrent pas de contrat, et qu’il pourrait se trouver une nouvelle maison assez rapidement.

Calvert, qui a inscrit 24 points en 69 matchs cette saison, se disait insatisfait de son temps d’utilisation.

Darren Dreger a mentionné que le Manitobain (qui gagnait 2.2 millions de dollars par saison) attirera l’attention d’une quinzaine d’équipes, le premier juillet… Et que les Sabres pourraient être une équipe avec laquelle il cadrerait parfaitement.

En Rafale

– Les spéculations qui le voient quitter… Je n’y crois toujours pas.

– Succès souvenir.

– La France surprend le Bélarus.

 

PLUS DE NOUVELLES