Le coin des poolers: les défenseurs en émergence

L’été est long, pluvieux. L’attente avant le début des hostilités semble interminable. On peut tuer le temps en poursuivant la série d’articles de pools qui a été amorcée vendredi.

À noter que, pour assurer votre réussite, ces analyses doivent guider vos décisions, et non les dicter.

Jetons un coup d’oeil à quelques défenseurs en émergence.

Cartes cachées 

Jared Spurgeon: Spurgeon est un arrière ultra-dynamique qui tourbillonne en zone neutre. Il pourrait frôler le plateau des 40 points s’il dispute une saison complète et jouit d’un plus grand rôle.

Matthew Dumba: Splendide coup de patin, bonne force d’accélération, élégance sur les pointes… Avec son tir canon, il devrait être en mesure de s’illustrer.

Ryan Murphy: Murphy a montré des flashs intéressants durant la fin de la saison en Caroline. Il représente un gros risque puisque les Hurricanes manquent de punch à l’attaque. Qui est prêt à lancer les dés?

Patrick Wiercoch: Wiercoch a pris du gallon sous les ordres de Dave Cameron. Son patin est fluide, sa gâchette est dangereuse et ses instincts ne sont pas à dédaigner. Il finira par sortir de l’ombre.

Olli Määttä: S’il réussit à déjouer les pronostics et évite l’infirmerie, il pourrait rapporter gros. La mince profondeur des Penguins à la défense lui promettra un rôle de premier plan à la gauche de Letang.

Adam Larsson: Il a pris du temps à se mettre en marche, mais il semble avoir trouvé son erre d’aller, comme en témoigne sa séquence de 20 points à ses 40 derniers matchs. Larsson devrait engranger un bon nombre de minutes au New Jersey.

Valeurs sûres

Seth Jones: Jones a été dominant en séries éliminatoires et même si sa production lors des deux premières campagnes s’est avérée modeste, il faut s’attendre à une éclosion plus tôt que tard.

Fowler, Lindholm, Vatanen: Trois jeunes défenseurs qui feront la pluie et le beau temps. Du lot, Lindholm est le pari le plus intéressant: il n’a que 21 ans et, l’an dernier, 76% de ses points ont été obtenus à forces égales. C’est une donnée à surveiller, car les performances en avantage numérique peuvent fluctuer et le gros du jeu se déroule à 5 contre 5.

Morgan Rielly: Jumelé à une bonne éthique de travail, le talent pur ne trompe pas. Rielly devrait bénéficier des changements tactiques concoctés par les Leafs au cours de la saison morte.

On pourrait évidemment enchaîner avec les Faulk, Carlson et Klingberg de ce monde, mais ce sont des no-brainer.

Gants blancs

Ryan Murray: Murray n’est pas mauvais, bien au contraire, mais je ne crois pas qu’il en vaut la chandelle dans un pool qui accorde beaucoup d’importance aux points.

Kevin Klein: À 30 ans, Klein ne s’inscrit pas tout à fait dans cette catégorie de « défenseurs en émergence », mais on pourrait croire qu’il nous réserve le meilleur pour la fin en raison de sa récolte de 26 points en 65 matchs la saison dernière. Il ne faut pas tomber dans le panneau. Son taux d’efficacité de 11.8% représente plus du double de celui qu’il a maintenu durant sa carrière (5%).

On peut débattre longtemps sur l’omission d’un tel et le choix d’un joueur au détriment de l’autre, mais ce ne sont que des propositions. Vos suggestions sont elles aussi les bienvenues.

En rafale
– Dur de ne pas être content pour Lucian Bute, qui a fait un pas dans la bonne direction en l’emportant par K.O., hier soir! LIEN

Qu’est-ce qui à venir pour lui? Un combat de championnat du monde? Un combat le 31 octobre face à James de Gaele au Centre Videotron?

– Alex Chiasson est motivé comme jamais: LIEN

– Le jeune Suisse Auguste Impose se démarque au camp des Remparts: LIEN

Encore une fois, je peine à comprendre qu’il n’ait pas été repêché en Floride…

– Andy Murray rejoint Novak Djokovic en finale! LIEN

Djokovic aurait été incommodé par l’odeur du pot… LIEN

– Joli but d’Olivier Giroud! LIEN

PLUS DE NOUVELLES