John Tavares : le CH serait le candidat numéro un (selon Gord Miller)

Qui ne rêve pas de voir John Tavares atterrir à Montréal afin d’occuper le poste de centre numéro un d’une équipe sans pivot élite depuis deux décennies? Personne. Sur les ondes de TSN-690, Gord Miller a souligné qu’il ne serait pas surpris que le Canadien soit le candidat numéro un pour obtenir les services de John Tavares. C’est son feeling!

C’est vrai que c’est toujours nébuleux du côté des Islanders, qui changeront encore de domicile… et qu’ils ne participeront pas aux séries printanières cette année. Tavares veut gagner, il veut quelque chose de stable qui demeure au même domicile sans changer sans arrêt.

Du côté de la Métropole, le domicile, le Centre Bell, c’est un immeuble attirant qui se remplit (ou presque) lors de toutes les joutes à domicile. Le Tricolore a également les poches profondes et un espace monstrueux sur sa masse salariale. Si Bergevin réussit à convaincre le clan Tavares, son erreur « Radulov » sera peut-être pardonnée.

Mais qu’est-ce qui pourrait attirer Tavares à Montréal, surtout à la suite d’une saison aussi catastrophique? Deux noms : Shea Weber et Carey Price. Si les deux hommes ont toujours le bien du Canadien à coeur, ce qui semble le cas de Weber, du moins, ils pourraient prendre un thé avec le capitaine actuel des Isles dans le but de le convaincre. Mine de rien, malgré cette saison moche, il y a des joueurs séduisants au sein de ce groupe. Weber a fort probablement l’étoffe pour l’attirer à Montréal… On jase là, mais si Tavares devient un membre de la Sainte-Flanelle, ce sera facile de charmer un autre joueur d’impact pour faire reluire cette défensive.

À moins que Bergevin obtienne le premier choix au total et qu’il sélectionne un certain Rasmus Dahlin.

Au final, les chances qu’Erik Karlsson demeure à Ottawa sont plus élevées que les chances de voir Tavares toujours avec les Islanders en 2018-19, selon Miller.

Il parle vraiment comme si Tavares allait quitter les Islanders…

En rafale

– Le genre de masque que j’adore.

– L’état-major du Canadien n’était pas seulement au match du Rocket…

– Lindy Ruff a subi une commotion cérébrale lors d’un entraînement.

– C’est très dommage pour les Panthers de la Floride.

– Une défaite qui fait mal pour l’Avalanche, qui bataille pour une place en séries.

PLUS DE NOUVELLES