Le CH est bien géré | Pouliot en léthargie | Bertrand Raymond vs Georges Laraque

Bon après-midi à tous! Avant de vous offrir le plus récent article de Ken Platenpouich, puis-je me permettre de vous dire ceci?

– Benoit Pouliot n’a pas marqué en 21 matchs éliminatoires jusqu’ici dans sa carrière. Il n’a que 2 passes… Il me semble qu’il mériterait d’être rayé de la formation avant Weber, non? D’autant plus que son dernier but remonte au 15 février et qu’il n’a même pas effectué un tir au but lors des 2 premiers matchs de la série actuelle.

– Quelle belle pointe de Bertrand Raymond, à l’endroit de Georges Laraque : LIEN

« Et quelqu’un doute-t-il encore que ce vestiaire soit divisé? Que Jacques Martin soit contesté au point d’influencer négativement les résultats de l’équipe? Que le Canadien n’a pas de système de jeu?

Le cr
ois-tu encore, George? » 

Par contre, croyez-moi, un gars comme Cammalleri n’avance pas main dans la main avec le reste de la formation. De plus, bien écrire le prénom de BGL aurait ajouté beaucoup de poids à cette attaque…

Bon, je vous laisse avec Ken et son article… Qui parle notamment de la gestion de l’équipe…

_____


Le CH est bien géré

Le CH n’est pas géré en chaudron!

Que de critiques a pu essuyer la direction du Canadien ces dernières années!

Et pourtant…

Que l’on regarde les séries de l’an dernier, ou encore la bonne position de l’équipe dans la séries qui l’oppose aux Bruins cette année, ou que l’on constate l’argent qui rentre à la pelle au Centre Bell, force est de constater que cette équipe est bien gérée à plusieurs niveaux.

L’embauche de Kevin Gilmore semble d’ailleurs être un autre pas dans cette direction.

On peut aussi penser au repêchage des 10 dernières années, ou aux échanges calculés de Gauthier et même à quelques bons coups de Gainey (Hamrlik, échange de Rivet en retour de Gorges et Pacioretty, embauche de Martin, signature de Gill, Gionta et Cammalleri ). Règle générale, le plan du CH de présenter une équipe compétitive à chaque année tient la route et ce n’est pas un hasard si l’équipe s’est qualifiée pour les séries lors des 4 dernières saisons.

La direction est toujours capable d’assembler un noyau intéressant malgré l’absence d’un joueur dominant à l’attaque, ce qui justement s’explique en partie par son succès relatif au fil des ans.

Bien sûr, le fait que le CH a de l’argent en masse et qu’il peut se permettre d’atteindre le plafond à chaque saison ne nuit pas.

Par exemple, on pourrait débattre jusqu’à demain matin à savoir qui de Markov, Gill, Hamrlik, Wizniewski et Picard seront de retour l’an prochain (Oubliez Sopel et Mara…). On pourrait se demander si le CH ne serait pas mieux de rajeunir un peu ses effectifs en offrant des contrats à Christian Ehrohff ou Joni Pitkanen ou encore Jonathan Ericsson.

La vérité c’est que Gauthier a l’espace de manœuvre pour y aller avec l’un ou l’autre de ses plans et une foule de combinaisons plus que potables s’offrent à lui à la ligne bleue.

Faites l’exercice de votre choix et mettez les défenseurs que vous voulez, il est assez facile de s’en tenir à une masse salariale avoisinant les 20-21 millions de dollars en défensive tout en présentant une brigade des plus solides.

Tout au plus, il faudra en sacrifier un bon cet été.

En attaque, il ne faut pas s’attendre à de gros changements l’an prochain. Il faudra bien revoir à la hausse le salaire de Pacioretty mais Kostitsyn et Pouliot, s’ils reviennent, ne pourront demander beaucoup plus que ce qu’ils ont reçu cette saison. Pour leur part, les Desharnais, White et Darche devraient tous revenir à des prix d’amis.

Encore ici, si vous faites l’exercice, vous arriverez à une masse salariale d’environ 36-38 M$ pour les attaquants.

Puis, il faut penser au 2,75 M$ de Price et au million de son suppléant. Cela nous donne 3,75M$.

On obtient donc assez facilement un total oscillant entre 60 M$ et 62 M$. Ce qui selon les dernières nouvelles en cette matière respectera le plafond en 2011-2012. 

Donc, tout baigne.

La fin du monde en 2012?
Gageons cependant que Gauthier planifie déjà son été 2011 en passant à celui de 2012 où ses deux superstars, Price et Subban, passeront à la caisse avec leur plus beau sourire…

Au bas mot, dans le scénario le plus heureux pour Gauthier, Price se contentera de 5 M$ et Subban de 4,5 M$, donc pas loin de 10 M$ pour les deux. Ça pourrait aussi être 11 ou 12 M$…

Les contrats de Spacek et Moen seront alors échus. Ce sera déjà 5,4 M$ de récupérés. Mais, rendu là, on espère vraiment du côté des dirigeants que de bons jeunes seront en mesure de percer la formation et d’y avoir un certain impact.

On pense entre autres à Weber, Tinordi, Nash et Leblanc. Je ne parierais pas contre eux cependant.

On peut également penser que si on en avait assez de Scott Gomez au sein de la direction à l’été 2012, son salaire de 5,5 et 4,5 MS pour les deux dernières années de son contrat pourrait le rendre plus attrayant sur le marché.

Le cas échéant, il serait également plus facile de le rétrograder à Hamilton (ou Laval?) ou simplement racheter son contrat.

En attendant, s’il retrouve une certaine touche en saison et surtout, s’il continue d’être meilleur « quand sa compte », il n’y a pas d’urgence dans son cas. Avec la production de Desharnais et Eller à prix modique, ainsi qu’avec la stabilité de Plekanec, le CH n’est pas dans le trouble au centre et peut encore se permettre le « boulet financier » que représente Gomez du moins jusqu’à l’été 2012…

En tous les cas, on ne voit pas encore le jour où le CH serait logiquement écarté des séries avant même le début de la saison (Go Sens Go!).

Pendant ce temps, la LNH (et ses Gouverneurs) enregistre des revenus de 2,9 milliards $

PLUS DE NOUVELLES