Le capitaine des États-Unis aux Olympiques n’aura disputé qu’un match cette saison

On savait tous que ce serait extrêmement intéressant de suivre les annonces concernant les alignements officiels des pays qui participeront aux prochains Jeux Olympiques, en Corée. Au courant d’une année où la solidité de ces équipes est grandement mise en danger en raison de l’absence des joueurs de la LNH, on n’a pas été surpris.

On s’y attendait depuis assez longtemps, puisque ses intentions n’étaient pas un secret. Mais Brian Gionta, agent libre depuis cet été, a été nommé au sein de l’équipe de son pays.

Encore mieux. Il a été nommé capitaine des États-Unis.

C’est assez douteux, pour être honnête, lorsqu’on pense que ce dernier n’a disputé AUCUNE rencontre depuis le 9 mars dernier. Ça faisait partie du plan, j’en suis conscient…

Mais au final, on doit en venir à l’évidence. Le capitaine d’une équipe olympique n’aura disputé qu’un seul match professionnel, cette saison. Il a signé un essai d’un seul match avec le club-école des Sabres de Buffalo, les Americans, club avec lequel il pratique depuis le début de la saison.

Entendons-nous : il aura certainement réussi à garder la forme physique, en pratiquant sur une base régulière avec des AHLers. Toutefois, il est dur d’imaginer un vétéran comme Gionta brûler le tournoi en ayant joué moins d’une vingtaine de minutes de vrai hockey compétitif au courant de (plus ou moins) l’année précédant les Jeux Olympiques.

Il y a des limites à ne pas vouloir abuser de son corps…

J’ai bien hâte de voir ce qu’il a à nous offrir. Il a quand même inscrit 35 points, à Buffalo, l’an dernier.

En Rafale

– J’espère. Surtout pour Scherbak et Juulsen.

– Énorme.

– J’aimerais bien soumettre ces idées.

– Carter Hutton continue d’impressionner.

 

PLUS DE NOUVELLES