Le Canadien va-t-il continuer d’imposer sa vitesse à l’attaque?

La série de trois victoires de suite du Canadien arrive à point. Avec un calendrier difficile pour commencer 2019, et un peu avant la pause du match des Étoiles et le bye week, ça ramène beaucoup de positif autour de l’équipe.

En particulier lundi et mardi, on a vu un CH qui, oui, a trop accordé de tirs au but à l’adversaire, mais tout de même plus combatif et qui revenait à ses bonnes habitudes du début de la saison : une attaque qui sait tirer profit de ses opportunités avec sa vitesse et sa combativité.

Dans leur épisode hebdomadaire de Hockey Inside/Out, les analystes se sont montrés positifs et sont d’avis que le CH est sur la bonne voie pour continuer d’imposer leur style à l’adversaire.

Stu Cowan a souligné le caractère combatif de l’équipe et ajouté, avec justesse, que la 4e ligne doit cependant apporter une contribution en fonction du rôle qui lui est donné. S’il est défensif, on doit y placer des joueurs qui pourront jouer ce rôle de façon constante.

Jessica Rusnak croit aussi que le CH va continuer d’imposer son style de jeu et que l’excellente tenue des gardiens, ces derniers temps, va aider à le faire.

Chris Nilan, finalement, abonde dans le même sens, mais il est plus pondéré, lui qui croit que le CH doit prouver qu’il pourra tenir le coup lorsque le jeu deviendra plus physique et, surtout, que l’avantage numérique doit produire plus régulièrement.

Je me situe davantage dans le camp de Chris Nilan pour ma part, en ajoutant un autre bémol. Lorsque le Tricolore a affronté les Blues et les Predators de Nashville, il n’y a pas si longtemps, on a vu soit une équipe amorphe (face à St-Louis) ou qui avait de la difficulté à imposer sa vitesse face à une défensive étanche (face à Nashville).

Oui, le CH vient de retrouver ses repères et c’est une excellente nouvelle. On a une équipe pas mal plus excitante que l’an dernier, avec une éthique de travail sans faille.

Il lui appartient de maintenir cette confiance pour la transposer face à des grosses équipes de façon régulière.

En rafale

– Oui, c’est un art et il faut du guts pour ça!

– Quand on dit que Dan Waddell s’est débarrassé d’un contrat potentiellement embarrassant

– La relance des Ducks avec quatre échanges de joueurs sans importance, vous y croyez-vous?

– Tyson Jost pourra aller refaire le plein de confiance avec le club-école de l’Avalanche.

– Fans de technologie, ce texte est pour vous!

PLUS DE NOUVELLES