Le Canadien utilisera-t-il son surplus d’argent cet été?

Bonne année!

Depuis maintenant un petit moment, le Canadien se promène avec l’une des masses salariales les plus faibles de la LNH. En tout et partout, Marc Bergevin réussit une économie actuelle d’environ 8,4 millions de dollars, par rapport au plafond de 79,5 millions.

C’est donc dire que cet été, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le Tricolore possédera énormément d’espace. Outre Artturi Lehkonen, aucune signature d’importance ne devra être effectuée cet été. Brett Kulak et Mike Reilly demanderont des extensions de contrat et on partira probablement à la recherche d’un nouveau gardien #2, mais sinon, aucune dépense particulière n’est planifiée.

Pas un gros été en vue pour le DG du Canadien
(Capture d’écran)

Pierre LeBrun juge qu’en raison du rebondissement de l’équipe en 2018-2019, Montréal pourrait devenir une destination bien plus alléchante.

La question se pose donc : à quel point le Canadien sera-t-il acheteur, pour l’une des cuvées les plus attrayantes (potentiellement) depuis l’année post-lockout? Alex Edler et Jake Gardiner (gauchers) seront peut-être disponibles…

Marc Bergevin a appris de ses erreurs suite à la signature de Karl Alzner, qui s’avérait une exception à une règle qui fonctionnait jusque là : ne pas dépenser trop sur les agents libres. Il souhaitera conserver son argent pour les éventuels contrats qui devront être accordés à Max Domi (2020) et Jesperi Kotkaniemi (2021). En ce moment, il doit compenser d’une certaine façon au contrat d’Alzner, et une autre signature trop lucrative viendrait gâcher le plan à long terme de l’équipe.

Que fera-t-il? Seul lui le sait.

Les Golden Knights et les Rangers, par contre, pourraient très bien dépenser beaucoup, quant à eux.

En rafale

– Belle touche.

– Une idée intéressante pour la prochaine Classique. 🤦‍♂️

– Vesalainen connaît du succès en 2019!

– Un flash intéressant!

PLUS DE NOUVELLES