Le Canadien s’intéressait à Kerby Rychel depuis plus de deux ans

Le développement anormalement lent d’un espoir ne suffit parfois pas à changer la perception d’un dirigeant.

Bien avant son arrivée à Toronto, Marc Bergevin s’intéressait à Kerby Rychel, ce joueur qui avait été sélectionné six échelons avant le choix de première ronde du Canadien, en 2013. Les Maple Leafs avaient finalement soumis une offre plus intéressante aux Blue Jackets, mettant donc le grappin sur cet espoir mystérieux…

Deux ans plus tard, Lou Lamoriello s’est finalement départi de cet attaquant qui n’aura finalement jamais eu l’opportunité d’enfiler les couleurs des Leafs. Il faut dire que son nom arrivait loin sur la liste des meilleurs joueurs à appeler en renfort au sein des Marlies…

Ce problème ne devrait pas se répéter chez le Canadien. Pour le moment, l’ailier robuste rejoindra le Rocket, mais devrait rapidement obtenir une opportunité de se faire valoir au sein du Tricolore, suite à ce que la limite de 23 joueurs imposée par équipe soit levée.

Il faut dire que Kerby Rychel est le type d’ailier qui risque de plaire à Claude Julien. Féroce dans les coins de patinoires, on l’imagine bien cadrer sur un quatrième trio dans la LNH…

Ce qui serait tout de même une déception dans son cas! Ce n’est pas pour rien que ce joueur a été sélectionné en première ronde…

Fin buteur dans les rangs juniors, Rychel n’a jamais été apte à transposer ses habiletés offensives chez les professionnels, où son manque de vitesse est exposé au grand jour…

Tout sera question d’adaptation dans son cas. À Montréal, il pourra compter sur son ancien coéquipier Byron Froese, un autre joueur jadis prometteur qui a dû oublier les buts et les passes pour se concentrer sur les missions défensives, afin de parvenir à s’établir dans la LNH.

Si ce dernier aura besoin d’une certaine période d’ajustement, la situation pourrait être bien différente pour Rinat Valiev. Aux yeux de Bob McKenzie, le Russe pourrait s’illustrer dans un rôle de profondeur dès cette année à Montréal, où la congestion sur le flanc gauche défensif n’est pas aussi forte qu’à Toronto.

Encore là, il faudrait assister au départ de certains défenseurs en difficulté chez le Canadien pour faire de la place à ce jeune arrière…

Sincèrement, Marc Bergevin a réalisé une superbe transaction, compte tenu du fait que plusieurs doutaient que le CH parviendrait à obtenir un choix de deuxième tour en retour de Tomas Plekanec. Le DG est parvenu à y ajouter deux jeunes joueurs qui pourraient offrir un coup de main à court terme à l’équipe, et c’est tout en son honneur!

En Rafale

– C’est dit!

– Ça, c’est étrange!

– Un farceur ce Shaw!

– Antoine Vermette… Ryan Getzlaf… Chris Kelly… les Ducks sont vieux au milieu!

– Raison de plus pour ramener Tomas Plekanec à Montréal…

PLUS DE NOUVELLES