Le Canadien possède deux espoirs parmi les meilleurs évoluant à l’extérieur de la LNH

La mi-saison marque la venue de quelques rencontres entre les dépisteurs des équipes de la LNH visant à faire une mise au point quant aux performances des différents espoirs. C’est notamment dans ce type de meeting que les dirigeants pourraient prendre la décision d’offrir un contrat d’entrée à un espoir au potentiel nébuleux tel que Michael Pezzetta.

Le moment permettra également d’établir quels jeunes joueurs doivent être conservés ou transigés, en gardant un œil sur une perspective à long terme. À ce moment précis, j’aimerais bien être un petit oiseau dans les bureaux du Canadien pour obtenir quelques impressions des récentes performances de Michael McCarron…

Et de celles de Nikita Scherbak! Le Russe cartonne offensivement de la AHL par les temps qui courent, s’inscrivant même au quatrième rang du circuit parmi les joueurs actifs pour le nombre de points par match! Se démarquant par ses jeux électrisants, il faut se demander pourquoi l’ailier droit n’a toujours pas obtenu une opportunité au sein du CH depuis son retour en santé…

Probablement que l’organisation n’est pas friande de sa vitesse moyenne…et surtout de sa paresse en défensive. Compte tenu de ces défauts majeurs, Corey Pronman ne place l’intrigant Scherbak qu’au 48e rang de son classement des cinquante meilleurs espoirs évoluant dans la LNH.

Même s’il est de trois ans son ainé, Scherbak offre un lot de questionnements beaucoup plus élevé que le plus récent premier choix du CH, Ryan Poehling.

L’imposant centre qui se retrouve au 38ième rang du classement ne devrait avoir aucun problème à se démarquer chez les grands… dans un rôle de soutien.

Son aisance en protection de rondelle, son intelligence et son intensité lui permettront d’obtenir un rôle intéressant chez le Canadien au cours des années à venir. Reste à voir si son coup de patin et ses mains ordinaires lui permettront d’inscrire des points au tableau à un rythme intéressant…

Encore une fois, Trevor Timmins et ses hommes semblent avoir frappé la balle en lieu sûr… à défaut de tenter le tout pour le tout.

Cinq rangs après la sélection de Ryan Poehling, les Predators de Nashville ont mis la main sur Eeli Tolvanen, deuxième espoir hors de la LNH selon Pronman. À ce moment-là, valait-il mieux tenter de combler un besoin immédiat ou miser sur l’espoir qui viendrait boucher un trou dans l’alignement le plus rapidement?

Voilà un débat qui ne date pas d’hier…

En théorie, posséder deux espoirs au sein des cinquante nommés par Pronman se veut intéressant… sauf que ceux-ci sont exclus des 31 premiers de la liste et la position au classement du CH justifierait la présence de plusieurs espoirs au sein de ce palmarès.

Espérons que la banque d’espoir pourra être regarnie suite à certaines transactions et au prochain encan!

En Rafale

– Personne dans la LNH ne serait prêt à offrir un choix de premier tour pour Evander Kane… Voilà qui est intéressant.

– Les Islanders sont all-in!

– On n’a jamais assez de défenseurs!

– Il est possible de faire les deux.

PLUS DE NOUVELLES