Le Canadien : la seule équipe à échapper deux matchs aux mains des Coyotes

Le Canadien poursuivait ce soir son périple de quelques matchs dans l’Ouest en se butant aux Coyotes de l’Arizona dans un aréna franchement dépourvu de partisans où les chandails bruns de l’équipe se marient parfaitement aux sièges vides.

Aucune équipe n’avait jusqu’alors perdu deux fois contre la pire équipe du circuit, cette saison. Le Tricolore s’est malheureusement approprié le titre de seule équipe à échapper deux matchs aux mains des Coyotes, alors que les hommes de Claude Julien se sont inclinés par la marque de 5 à 2. Il s’agit également d’une deuxième défaite en temps règlementaire contre les hommes de Rick Tocchet… Un sort qui n’a été réservé qu’à 6 équipes, cette saison (mis à part le Tricolore).

C’est dans un duel ponctué de revirements en faveur des Coyotes que le CH a perdu la face. Clayton Keller, Brendan Perlini (2), Tobias Rieder et Josh Archibald ont marqué dans la victoire, tandis que les buteurs du Canadien ont été Brendan Gallaher et Daniel Carr.

Le Canadien a eu un petit regain d’énergie, en troisième période, mais en vain…

Par ailleurs, Nicolas Deslauriers était écarté de la formation partante, surprenamment.

Les pots…

– Le Canadien n’a pas su prendre sa chance de donner le ton au match, alors que les Coyotes ont écopé d’une pénalité, en début de match. C’est ensuite que les Coyotes ont pris le contrôle du match.

– Les revirements se sont multipliés, tout au long de la partie. C’était littéralement difficile à regarder. Jonathan Drouin a commis une bourde qui a mené à un 2 contre 1 des Coyotes… Mais il est loin d’être le seul.

– Le premier but du match, qui appartenait à Clayton Keller, est le premier accordé par Carey Price en première période, au courant des huit derniers matchs.

– Carey Price semblait être frustré… Et avec raison. Le Canadien n’a offert aucun effort, aucune vitesse, aucune transition, aucune présence devant le filet…

– Brendan Perlini a enfilé deux buts… seul devant le gardien… en 19 secondes. Ça en dit beaucoup.

– Tobias Rieder a assuré la victoire, quant à lui… Sur un avantage numérique provoqué par le capitaine.

 

– Et Josh Archibald, pourquoi pas.

– Finalement… Je suis sans mot.

Les fleurs…

– Il a connu un bon match, au moins…

– Et Logan Shaw semble avoir trouvé sa niche temporaire, sur le quatrième trio.

– Brendan Gallagher a utilisé son acharnement afin d’éviter un deuxième blanchissage en autant de soirs.

– Et le Tricolore s’est battu… Et réduit l’écart à un but grâce à un beau filet de Daniel Carr.

– On ne peut réellement pas reprocher au Canadien de ne pas s’être battu pour la victoire, en troisième période… Mais il demeure ridicule de disputer deux premières périodes atroces en espérant se mériter la victoire au courant des 20 dernières minutes du match. Il faut être constant.

 

PLUS DE NOUVELLES