Le Canadien épie la Californie plus souvent qu’à son tour

On analyse très souvent les listes de recruteurs de façon individuelles, sans trop penser à la situation dans son ensemble. Lorsqu’un journaliste remarque qu’une cohorte assez imposante d’une équipe particulière en épie une autre, il est alors assez intéressant de le mentionner.

Kevin Kurz, qui couvre les Sharks de San Jose pour le site The Athletic, a remarqué que deux équipes observent les Sharks assez souvent, depuis quelque temps.

On parle du Canadien de Montréal et des Rangers de New York.

Qu’est-ce qui pourrait bien intéresser le Tricolore du côté de San Jose?

Les Kings sont aussi observés par les hommes de Marc Bergevin. Hier soir, contre les Bruins, un recruteur de l’équipe aurait dévié de sa routine habituelle pour assister à l’entièreté du match, ce qui a soulevé des questions du côté de Los Angeles.

Habituellement, lorsqu’il est question de choix au repêchage ou de libérer une place sur l’alignement, l’équipe qui vend n’a pas besoin de se déplacer pour épier les joueurs de l’équipe intéressée.

On se demande donc si un joueur du Canadien est au centre de ces discussions. Doug Wilson sera bel et bien acheteur, ce qui ouvre certaines portes.

Chez les Kings, Alec Martinez est toutefois toujours disponible, vraisemblablement. Un défenseur gaucher qui pourrait toutefois être coûteux et aller contre le plan de Bergevin, qui favorise le moyen et long-terme avant le succès à court-terme.

Source : ToutSurLeHockey

En Rafale

– Déplorable.

– Du mouvement à Chicago.

– J’adore.

– L’occasion parfaite de regarnir la banque d’espoirs.

PLUS DE NOUVELLES