Le Canadien en arrache depuis l’arrivée de Dale Weise et Nate Thompson

Nous sommes en février 2019. Le Canadien a environ quatre chances sur cinq de faire les séries, mais on ressent clairement des signes de fatigue physique et mentale chez les joueurs. Même le coach ose en parler publiquement…

La plupart des équipes en lutte avec le Canadien au classement se sont améliorées au cours du mois de février…

Mais Marc Bergevin n’a pas cru bon aider ni le top nine offensif ni le top four défensif. Et ni le poste de gardien numéro deux…

Il a patché quelques trous qui ne nécessitaient aucune action d’urgence en allant chercher Dale Weise, Jordan Weal, Christian Folin et Nate Thompson. Attention, je ne dis pas que c’est à cause de ces quatre joueurs-là que le CH se retrouve en mauvaise posture ce matin

Mais force est d’admettre que ces ajouts-là n’ont pas eu un effet positif sur le rendement de l’équipe. C’est un fait. Passer d’un quatrième trio Agostino – Shaw – Hudon à un quatrième trio de grinders n’a pas rapporté les fruits escomptés.

Depuis le trade deadline, le CH montre une fiche de 4-5-0. Difficile de dire que les ajouts précédents ont apporté quelque chose de concrètement positif à l’équipe…

Depuis la transaction impliquant Dale Weise et Christian Folin, c’est encore pire. Le Canadien n’a remporté que six de ses 16 matchs, affichant un rendement de 6-9-1.

Dale Weise n’a pas récolté un seul point avec la Canadien…

Dale Weise était meilleur en 2015…
(Crédit: YouTube)

Nate Thompson? Deux mentions d’aide en 15 rencontres et un différentiel de moins-4. Ai-je besoin de vous rappeler qu’il a été acquis presque seulement pour de ne PAS donner de buts à l’adversaire? #SeratIllEncoreLàLAnProchain?

Jordan Weal et Christian Folin font un boulot honnête, mais ce n’est clairement pas suffisant pour tirer l’équipe vers le haut. Le CH avait besoin d’aide de qualité et il ne l’a pas reçue. Rendu là, Marc Bergevin n’aurait-il pas dû se ranger du côté des vendeurs?

J’ai l’impression de revivre le printemps 2017, alors que Steve Ott, Andreas Martinsen, Brandon Davidson et Dwight King n’avaient pas réussi à faire du Canadien une meilleure équipe pour le dernier droit et les séries. Les parallèles sont nombreux.

Les bonnes équipes de la LNH sont toutes meilleures après Noël…

Elles atteignent toutes un autre niveau après le match des étoiles…

Et après le deadline.

Peut-on vraiment en dire autant du Canadien? Non.

Le CH n’est peut-être tout simplement pas assez bon pour jouer ce hockey de très haut niveau. Le problème, c’est qu’il s’enligne vers le no man’s land… Celui où tu ne fais pas les séries, mais où tu repêches tout de même au 15e rang.

À noter que Dale Weise possède encore une année de contrat avec le Canadien…

En rafale

– Je suis curieux. Charles Hudon répète constamment qu’il veut vraiment jouer, qu’il est prêt à tout donner… Ne serait-il pas judicieux de lui donner une dernière chance demain face aux Hawks? Le coach et certains vétérans trouvent qu’il y a trop de passagers sur la patinoire…

– Les Islanders seront très agressifs dans le dossier Panarin… Et ils pourraient même déposer une offre hostile à un jeune joueur de qualité.

– Les Predators ne ressemblent pas à une équipe contender depuis quelque temps.

– La réponse parfaite!

– L’équipe a-t-elle tant de profondeur que ça?

PLUS DE NOUVELLES