Le Canadien aurait entamé des discussions contractuelles avec Max Pacioretty

À force de jaser d’une éventuelle transaction impliquant Max Pacioretty, on tient tranquillement pour acquis qu’il ne sera pas au sein du Canadien lors de la prochaine campagne.

C’est possible. Elliotte Friedman estime qu’il est plus probable que le capitaine soit échangé que le contraire…

Il ne faut toutefois pas sauter trop vite aux conclusions. On disait la même chose d’Alex Galchenyuk l’an dernier. La réalité, c’est que Marc Bergevin est un directeur général qui explore toutes les alternatives qui se présentent à lui. Lorsque le contrat d’un de ses joueurs vient à échéance, il est normal qu’il évalue la possibilité de s’en départir afin de répondre à un besoin plus urgent.

Le cas de Pacioretty n’est pas différent des autres. La preuve : Marc Bergevin évaluerait toujours l’option de conserver son capitaine, ayant même déjà entamé des pourparlers avec son agent afin de trouver un terrain d’entente en vue d’une éventuelle prolongation de contrat.

Ne vous emballez pas tout de suite : Darren Dreger précise qu’il ne s’agit que de discussions préliminaires.

Au fond, ces discussions ne peuvent qu’aider le DG du Canadien à déterminer la valeur de son capitaine. Les équipes adverses qui tenteront de faire l’acquisition de Pacioretty seront certainement intéressées d’entendre quelles sont ses exigences salariales avant d’en faire l’acquisition…

De toute manière, Bergevin n’est pas dupe : il n’échangera pas Pacioretty s’il entrevoit la possibilité de le lui octroyer un autre pacte qui avantagera le Canadien. Qui sait peut-être que Pacioretty accepterait de signer à Montréal à rabais.

La vraie priorité de Bergevin

Ceci étant dit, la priorité actuelle de l’état-major du Tricolore n’est pas de préparer la prochaine entente de son capitaine. Au grand plaisir des partisans, Pierre LeBrun déclare que la première chose qui apparait sur la liste d’emplettes du DG, c’est un centre de premier plan.

Est-ce que cette future acquisition pourrait être liée aux discussions contractuelles avec Pacioretty? Des agents libres tels que John Tavares et Paul Stastny seront davantage entichés par l’idée de se joindre au CH en sachant qu’ils pourront avoir l’opportunité d’y jouer avec l’un des meilleurs buteurs du circuit.

Quoique dans le cas de Tavares, il faudra graduellement oublier ça…

Un intérêt mutuel

À la fin du segment, Pierre LeBrun rappelle qu’un retour de Tomas Plekanec est très probable. L’intérêt serait mutuel entre les deux clans, qui attendent l’arrivée du premier juillet avant de débuter des pourparlers.

Encore une fois, il ne s’agit clairement pas d’une priorité pour Marc Bergevin, mais d’un dossier à suivre au cours des prochaines semaines. Qui sait, peut-être que Plekanec accepterait de revenir dans la métropole pour y occuper le poste de quatrième centre.

En Rafale

– Si vous n’êtes pas rassasiés avec nos articles à ce sujet…

– Si Kuznetsov ne revient pas de sa blessure, Eller devra être incroyable pour soulever les Capitals…

– Kyle Dubas souhaite à son entraineur dans la Ligue américaine de se trouver un poste dans la Ligue nationale.

– Jean Pascal s’entraîne contre des poids lourds.

PLUS DE NOUVELLES