Le Canadien a tout tenté pour sélectionner Benoit Pouliot au lieu de Carey Price en 2005

Carey Price est devenu hier soir (à seulement 31 ans) le gardien le plus victorieux (en saison régulière) de l’histoire du Canadien de Montréal. Rappelons-nous son arrivée avec le Canadien…

Nous sommes en juillet 2005. La LNH vient de voir la saison 2004-05 être complètement annulée en raison d’un lock-out. Le Canadien possède le 5e choix au total en repêchage amateur – en raison d’une décision controversée et d’un tirage au sort qui lui a souri – et il a un joueur en tête : Benoit Pouliot. Certains le voyaient comme étant le 2e meilleur espoir de la cuvée derrière Sid the Kid.

La première ronde s’est ouverte au Palais des Congrès d’Ottawa.

Sidney Crosby a été choisi par les Penguins…

Bobby Ryan a pris la route d’Anaheim…

Jack Johnson a été ciblé par les Hurricanes…

Et malheureusement (à l’époque), Pouliot a été sélectionné par le Wild au 4e rang…

Le Canadien a donc dû se rabattre sur une sélection surprise : Carey Price.

Finalement, ce malheur s’est transformé en joie pour l’équipe montréalaise…

Eric Engels s’est entretenu avec Bob Gainey, Brian Burke, Trevor Timmins, Doug MacLean, Pierre McGuire, John Ferguson Jr et Carey Price lui-même afin de bien revenir sur ce draft 2005.

Je vous invite à lire le texte au complet. Il est rare de voir des intervenants aussi importants s’ouvrir autant avec un journaliste.

Bob Gainey a cru pendant un moment qu’il allait remporter la loterie et sélectionner au tout premier rang. #Crosby

Mais il a finalement hérité du 5e choix au total.

Benoit Pouliot et Gilbert Brulé, respectivement choisis au 4e et 6e échelon, étaient des espoirs très intéressants. Mais ils ne faisaient pas l’unanimité. Même chose pour Carey Price…

Il est rare de voir un gardien de but être sélectionné aussi tôt.

Les Ducks ont failli échanger leur 2e choix au total en retour notamment du 4e choix au total. Ils voulaient sélectionner Bobby Ryan, mais ils auraient pu finir avec Carey Price…

Mais ils ne l’ont pas fait.

Bob Gainey a aussi essayé de monter sur le podium avant le 5e rang, mais il n’y est pas parvenu. Il aurait sélectionné Benoit Pouliot, le real deal selon le CH à ce moment-là…

« Nous avions identifié Benoit Pouliot comme étant le joueur que nous souhaitions repêcher au 4e rang. On savait que ça pouvait ne pas se produire, mais s’il n’avait pas été sélectionné par le Wild, on l’aurait pris. » – Bob Gainey

Le Wild aimait bien Carey Price, mais il avait déjà plusieurs gardiens. Ils ont donc sauté leur tour avec Price…

Et le Canadien a donc choisi Carey Price, même s’il avait déjà plusieurs gardiens de but. Price n’allait pas être prêt tout de suite et il possédait un potentiel exceptionnel. On le voyait déjà comme un joueur de franchise. À noter que Price a été surpris d’entendre son nom lorsque le Canadien s’est amené sur le podium.

Carey Price était déjà différent à cet âge-là. Il ne répondait pas ce que les équipes voulaient entendre lors des entrevues d’avant-repêchage. Il répondait ce qu’il pensait, de façon calme et posée selon Trevor Timmins.

Le Canadien n’avait pas Gilbert Brule aussi haut sur sa liste que plusieurs le croyaient. Les Blue Jackets ont célébré la sélection de Price ce soir-là, car ils voulaient vraiment Brule. Ils n’auraient peut-être pas dû célébrer autant…

Et le Canadien? Il a eu la chance d’obtenir les services de Benoit Pouliot quelques années plus tard, en échange de Guillaume Latendresse. Mais Pouliot n’était pas le real deal auquel on s’attendait…

Ah oui… Le CH aurait pu repêcher Anze Kopitar, mais force est d’admettre que la sélection de Carey Price s’est avérée être une excellente décision. Kopitar venait avec plusieurs points d’interrogation…

Outre Crosby, qui était le premier choix de tout le monde sans exception en juillet 2005, Price a possiblement été le deuxième meilleur choix de sa cuvée. J’imagine que personne n’a osé conseiller à quiconque de repêcher Price avant Crosby…

Trevor Timmins considère aujourd’hui que Price a été sa meilleure sélection en carrière. Avec raison.

En rafale

– Puisqu’il est question de Carey Price…

LA statistique du jour :

– Brendan Gallagher s’est amusé avec les enfants de Price et Petry hier soir.

– Les Blackhawks ne seront certes pas une proie facile samedi soir au Centre Bell.

– Un nouveau contrat et un Jack-Adams pour Jon Cooper?

– Joël Bouchard pourra compter sur quelques retours au jeu ce soir.

PLUS DE NOUVELLES