Le Canadien a informé Max Pacioretty qu’il ne négocierait pas avec lui

On savait que le Canadien essayait d’échanger Max Pacioretty. Qu’il lui avait même proposé de négocier avec les Kings de Los Angeles. Que les exigences salariales du capitaine étaient excessives…

À ce moment-là, on savait déjà que son retour était improbable. Aujourd’hui, il semble presque impossible.

Marc Antoine Godin d’Athlétique Montréal a appris que le Canadien avait indiqué à son capitaine qu’il n’avait aucune intention de discuter avec lui.

Ce que cela veut dire, c’est que Marc Bergevin ne souhaiterait même pas voir le marqueur effectuer un retour dans ses rangs à rabais. À moins que la situation ne change drastiquement, on ne verra pas Pacioretty dans l’uniforme du Canadien…

Du moins, pas pour longtemps. Bergevin joue la ligne dure depuis le début dossier Pacioretty et ne semble pas vouloir déroger du prix qu’il a fixé pour le laisser aller. Il n’est pas impossible qu’une transaction doive attendre la date butoir.

Maudit que la prochaine année serait mouvementée à Montréal!                       

Si le Canadien est aussi catégorique dans ce dossier, il est possible que le départ de Pacioretty fait partie de la multitude de changements que proposait le président Geoff Molson, dans son bilan de fin de saison. Après tout, si on blâmait le CH pour sa mauvaise attitude en promettant du changement, mais sans jamais accuser Claude Julien, il fallait que Max Pacioretty soit ciblé.

Malgré tout le tumulte, Allan Walsh a indiqué que le cœur de Pacioretty était toujours à Montréal et qu’il désire toujours y demeurer.

Walsh est reconnu comme étant un agent n’ayant pas peur de se délier la langue pour faire avancer ses dossiers. Ses réactions au cours des prochaines semaines pourraient être fort intéressantes.

En Rafale

– Les Islanders ont besoin de Pulock.

– C’est officiel.

– Est-ce que ça change quelque chose pour le retour des Expos?

– Reste à voir combien de personnes auront déboursé quelque chose pour ce cirque…

PLUS DE NOUVELLES