Le Canada est le plus grand pays de hockey au monde, et continuera de l’être | Babcock pourrait bien rester à Detroit | En rafale

Comme vous le savez certainement, Équipe Canada a remporté la médaille d’or aux championnats mondiaux hier grâce à une impressionante victoire de 6 à 1 contre la Russie.

D’ailleurs, cette victoire a permis à Sidney Crosby de joindre le fameux « Triple Gold Club », soit ceux qui ont remporté une médaille d’or au championnat du monde junior, aux Jeux Olympiques ainsi qu’au championnat du monde senior.

Le Canada a offert une performance colossale n’ayant jamais subi la défaite. Au fait, si on y pense, ça fait longtemps qu’on a pas vu une équipe Canadienne subir la défaite. Le pays est présentement double champion Olympique, champion junior et maintenant champion chez les hommes aussi. #Domination

Si on regarde tous les jeunes joueurs Canadiens qui ont représenté la feuille d’érable au cours des récentes années, on en conviendra qu’il y a énormément de jeune talent dans le système. Pensez-y, l’Équipe Canada qui vient de gagner à Prague pouvait compter sur des joueurs comme Crosby, Hall, Seguin, Eberle, Giroux et Nathan Mackinnon, certes, mais on peut également noter l’absence de plusieurs vedettes comme Stamkos, Subban, Doughty, Weber, Toews, Keith, Perry, Getzlaf, Price et j’en passe.

Presque tous les joueurs mentionnés ci-haut vivent présentement les années les plus productives de leurs carrières respectives. De plus, n’oublions pas que Connor McDavid et plusieurs autres jeunes se joindront au système sous peu. 

Il n’y a aucun pays qui peut espérer rivaliser avec une telle force de frappe. Aucune autre équipe ne pourra compter sur autant de joueurs de premier plan parmi ses rangs, du moins pas pour une période aussi prolongée. C’est véritablement ridicule.

Babcock à Detroit ou Buffalo, McLellan à Edmonton
Selon Elliotte Friedman, les deux destinations les plus probables pour le convoité Mike Babcock sont Detroit et Buffalo.

Je ne suis pas très surpris. Babcock a souvent mentionné que ceci allait être avant tout une décision familiale. Il est établi avec les Wings et semble vivre une belle relation professionnelle avec son patron Ken Holland. Pourquoi voudrait-il partir au juste?

Si les Sabres ont retenu l’attention de Babcock, c’est parce qu’ils lui ont montré quelque chose de prometteur. Buffalo sera à surveiller dans les prochaines années, surtout s’ils ont Babcock derrière le banc! 

Les Oilers d’Edmonton, eux, devraient annoncer l’embauche de Todd McLellan au courant de la semaine.

C’est un très beau coup de la part de Chiarelli et les Oilers. Les partisans pourront compter sur un duo des plus intéressants en contrôle de l’équipe.

C’est fou comment les perceptions peuvent changer en un clin d’oeil. Jettez un p’tit Connor McDavid dans le mix, et soudainement l’avenir semble plus rose.

En rafale 
– Voyez tous les duels de la saison entre vos glorieux.

– Le parcours assez particulier de Jon Cooper en fait un entraîneur avec une vision d’ensemble des plus uniques dans la Ligue nationale. LIEN

– Parlant de Cooper, Justin Bourne tente de nous expliquer pourquoi il ne fait pas jouer Jonathan Drouin. LIEN

– À lire: un regard analytique sur les présentes séries éliminatoires. LIEN

–  André Tourigny quitte l’organisation de l’Avalanche. LIEN

– Si vous en avez le coeur, voici un texte de style roast sur la saison 2014-15 du CH. LIEN

– En séries, l’effort ne parvient tout simplement pas à battre le talent. LIEN

– Anton Stralman et les Rangers ne sont pas d’accord sur la raison de leur séparation. LIEN

–  Les Sharks ont signé la jeune étoile finlandaise Joonas Donskoi, un ancien choix des pPanthers. LIEN

– Les Coyotes laissent partir le groupe d’entraîneurs de leur filiale de la ligue américaine. LIEN #Ouch

– Et, finalement, Braden Holtby est à veille de briser la banque! LIEN #Contrat

PLUS DE NOUVELLES