Le calvaire est terminé

Le Canadien disputait son dernier match de cette pitoyable saison sur la route, afin d’affronter les Maple Leafs de Toronto. Le CH espérait terminer cette campagne sur une bonne note, face à leurs puissants rivaux de l’Ontario.

Carey Price était devant le filet, alors que Jordie Benn a été réinséré dans la formation puisque David Schlemko est une fois de plus blessé. Même chose pour Charles Hudon, qui a sauté son tour.

Le Canadien et les Maple Leafs se sont tout d’abord unis afin de rendre hommage à toutes les victimes de la terrible tragédie qui a impliqué l’équipe des Broncos de Humboldt.

Le match n’avait plus aucun enjeu, alors que les Leafs savent qu’ils participeront aux séries éliminatoires alors que le Canadien est éliminé de la course aux séries depuis déjà un bout de temps.

Si les Coyotes obtiennent au moins un point lors de leur dernière partie, et que le CH perdait en temps réglementaire, la troupe de Claude Julien terminera au 29e rang de la ligue, ce qui augmenterait les probabilités du club de remporter la loterie du repêchage.

Sans forcer, les hommes de Mike Babcock se sont imposés mais le Tricolore n’a pas démérité. Auston Matthews, Zach Hyman, Nazem Kadri et Patrick Marleau ont marqué pour les locaux. Daniel Carr – sur une passe de Michael McCarron (!) – et Jeff Petry ont été les buteurs pour le CH.

Price n’a pas joué un vilain match, malgré sa grosse bourde en fin de partie.

Les fleurs…

– Michael McCarron a récolté son premier point de la saison, là-dessus. Il était temps…

– Quel arrêt de Carey Price ! Il avait l’air bien content après l’action…

– Jeff Petry a réduit l’écart en toute fin de match.

– Le CH n’a pas été mauvais dans ce match, alors que beaucoup de joueurs ont livré un bon niveau d’effort.

– Le Canadien a perdu, et ça, c’est une bonne nouvelle.

…et les pots.

– Matthews, encore lui.

– Zach Hyman a redonné les devants aux Maple Leafs.

– Kadri a fermé les livres…

– Comme dirait Felix Séguin : » Aie, aie, aie, aie, aie »…

– Le Canadien a rejoint un record de médiocrité, avec une 40e défaite en temps réglementaire…

En rafale

– Vous aurez compris que ce texte est le dernier après-match de la saison. J’en profite donc pour vous remercier de votre fidélité tout au long de l’année. On se retrouve l’année prochaine !

– Médiocre…

– On l’est tous !

PLUS DE NOUVELLES