Le bon contrat pour Nathan Beaulieu | Au tour de Galchenyuk

Le Canadien a officialisé en début d’après-midi la mise sous contrat de Nathan Beaulieu pour deux ans et deux millions.

Après la signature de Jeff Petry, on peut parler d’un autre bon coup de Marc Bergevin. Avec Andrei Markov en perte de vitesse, Beaulieu pourrait être appelé à jouer un rôle important sur une des deux premières paires. Verser un million à un défenseur top-4 est un luxe qui vaut son pesant d’or dans la LNH moderne. Le circuit aligne des joueurs de plus en plus rapides et par conséquent, la valeur des arrières mobiles sur le marché s’est vue bonifiée.

L’offre est honnête pour les deux clans. Marc Bergevin soumet Nathan Beaulieu à un processus méritocratique, c’est-à-dire qu’il le paie raisonnablement pour les services qu’il a rendus jusqu’à maintenant et il revient au joueur de prendre la décision pour lui  en faisant monter sa valeur au cours des deux prochaines années.

Si on consent un million par année à Beaulieu, qui a joué un total de 69 matchs cette année (séries incluses) en plus de temporairement combler un rôle au sein du top-4, combien se mérite Jarred Tinordi, qui a disputé 13 joutes – certaines étant peu convaincantes – avec le grand club? Tinordi est un agent libre avec restriction, comme l’était Beaulieu. Rappelons que le Canadien a jusqu’au 25 juin pour lui soumettre une offre qualificative.

Certes, le plus gros dossier à régler demeure celui d’Alex Galchenyuk. Les négociations sont plus délicates, car Galchenyuk a été le quatrième attaquant le plus efficace du Tricolore cette saison, avec 1.79 point par tranche de 60 minutes, et ce, à seulement 21 ans. Le clan de Larionov arguera que Chucky est à deux doigts d’éclore s’il jouit de minutes de qualité et qu’il faut logiquement le payer selon ce qu’il deviendra et non selon ce qu’il est maintenant.

Quand Bergevin a affirmé pour la première fois qu’il était incertain que Galchenyuk deviendrait un jour un premier centre dans la LNH, nombreux y ont vu une stratégie de négociation. Si c’est le cas, soyez assurés que le manitou du CH fera valoir cet argument à l’agent du jeune joueur. Mais Larionov pourra tabler sur une donnée solide pour réfuter cette affirmation: Galchenyuk a produit au rythme de 2.6 points par tranche de 60 minutes lorsqu’il jouait au centre et il n’a enfilé que 1.2 point à l’heure lorsqu’il était déployé à l’aile. Son travail en zone défensive n’était pas impeccable, mais on peut difficilement prouver que l’offensive générée n’en valait pas la chandelle.

En rafale
– Le Canadien serait sur la liste des équipes auxquelles Phil Kessel accepterait d’être échangé. LIEN

– Beaulieu est prêt à prouver qu’il est un défenseur top-4.

EOTP dresse le profil de Jacob Larsson, une cible potentielle du CH en 1re ronde. LIEN

– HA!

– Quelques déclarations de Beaulieu en conférence téléphonique:

– Une rumeur veut que Grigorenko soit près de s’entendre avec une équipe de la KHL. Le Russe préférerait accepter une offre lucrative plutôt que de combattre pour un poste dans la LNH au prochain camp d’entrainement. LIEN

– Les Blue Jays ont gagné un 10e match de suite. LIEN

– Les Sabres aimeraient échanger leur 21e choix au total et les Leafs voudraient troquer Kessel AVANT le repêchage. LIEN

Offreriez-vous Fucale et une autre pièce importante pour sélectionner plus haut?

 

PLUS DE NOUVELLES