L’aventure d’Alexei Emelin à Nashville est terminée

Le directeur général des Prédateurs de Nashville David Poile a annoncé que le contrat du défenseur Alexei Emelin ne sera pas renouvelé. Le Russe testera donc sa valeur sur le marché des agents libres.

Scott Hartnell subira le même sort.

Il ne fait aucun doute que le défenseur robuste parviendra à se trouver un emploi dans la LNH cette année, alors que la plupart des directeurs généraux sont à la recherche de défenseurs robustes lors de l’entre saison. Reste qu’Emelin ne pourra se permettre d’être trop gourmand : il n’empochera plus jamais un salaire équivalent à celui de son ancien contrat, évalué à 4,1 millions par année…

Un retour à Montréal envisagé?

Alexei Emelin semblait s’être bien intégré au Québec, où il s’était même entendu avec un vignoble, lançant sa propre cuvée de vin…

Si l’offre est bonne, il risque de considérer un retour à Montréal…

L’intérêt du Canadien à son égard pourrait-il être réciproque? C’est possible. Rappelons-nous qu’après le repêchage d’expansion, Marc Bergevin s’était informé du prix à débourser afin de rapatrier Emelin des Golden Knights, alors qu’il venait de le perdre au repêchage d’expansion…

Sauf qu’après s’être informé de ce prix, Bergevin n’a pas osé offrir un choix de troisième tour aux Knights, qui ont finalement refilé le défenseur aux Prédateurs à ce coût, en retenant une portion de son salaire…

Un an plus tard, le DG du Canadien regrette peut-être de ne pas avoir choisi d’acquérir Alexei Emelin plutôt que David Schlemko…

En embauchant à nouveau Emelin, le Canadien s’assurerait d’une valeur sure à la ligne bleue. Une valeur sure dans l’optique où Claude Julien sait très bien que le défenseur peut être imprévisible, mais capable de boucher un trou en cas d’urgence à la gauche de Shea Weber sur la première paire…

À moins qu’Emelin n’accepte de rejoindre le CH avec une paie dérisoire, il ne constituerait pas une bonne solution. À ce point-ci, Marc Bergevin doit dénicher des arrières habiles avec le disque, qui seront en mesure de relancer l’attaque.

En Rafale

– Une petite amende pour un coup très salaud…

– La réponse est assez évidente, non?

– Mike Babcock parle de sa rencontre avec Auston Matthews.

– De beaux gilets pour une équipe qui n’existera probablement jamais…

– Est-ce qu’il y parviendra?

PLUS DE NOUVELLES