L’Avalanche en Nordiques contre le CH au Centre Bell?

Ça fait drôle à dire, mais Tom Lapointe est en quelque sorte l’un de mes « collègues » chez les Productions Podcasse, lui qui a lancé son propre show nommé Le 7e Joueur. Fidèle à ses habitudes, le vieux de la vieille est mordant et offre un contenu digne de Tom Lapointe. Pour faire jacasser un brin, Lapointe a lancé une idée, pas aussi farfelue que certains peuvent l’avancer : l’Avalanche devrait endosser un maillot des Nordiques, l’instant d’une rencontre.

Les Hurricanes l’ont fait plus tôt cette saison avec un chandail des Whalers afin d’envoyer un beau clin d’oeil aux gens de Hartford.

Une pétition pour que l’Avalanche se déguise en Nordiques. C’est ça le plan de Lapointe. Il veut que les Nordiques reviennent au Centre Bell. En 1998, il a réuni des noms afin qu’un trophée Maurice Richard soit créé, ce qui a eu lieu. On le traitait de fou à cette époque, mais en faisant les étapes en ordre, le plan a fonctionné. Donc, pourquoi ce plan ne fonctionnerait-il pas aujourd’hui? Les gens veulent voir ça, ce serait tout un coup de marketing.

À Québec, on veut une franchise de la LNH, mais de voir l’Avalanche avec le chandail des Nordiques sur le dos, il me semble que certains de la vieille capitale pourraient se dresser contre ça. Mais n’oublions pas une chose, comme Lapointe le mentionne, Joe Sakic est un ancien Nordique, et aujourd’hui, il est en tête de l’Avalanche du Colorado à titre de directeur général.

Lapointe parle d’un flash intelligent, un clin d’oeil marketing. Ce n’est pas faux. Mais aussi, ça pourrait mettre un brin de pression à Gary Bettman et la LNH. Pour le moment, la montagne n’est pas haute à escalader puisque le logo des Nordiques est dans la garde-robe de l’Avalanche du Colorado. Enfin bref, êtes-vous d’accord avec ce plan édifié par Tom Lapointe?

En rafale

– Pendant la pause du Match des étoiles et du bye-week, certains joueurs du Canadien s’envolent dans le sud, dont les Price, les Hudon et les Danault.

– Le conseil d’Alex Galchenyuk à Jesperi Kotkaniemi est fort simple : juste avoir du plaisir.

– On dirait bien que la « belle » mascotte des Flyers prépare un petit plan machiavélique.

– De bons souvenirs au sujet du Canadien et des Matchs des étoiles.

– La ballotté du jour :

PLUS DE NOUVELLES