L’attitude ne changera pas tout, Marc…

Cette malheureuse saison, du côté de Montréal, a montré à quel point l’édition 2017-2018 du Canadien manquait de talent. Avec l’arrivée de Jonathan Drouin cet été, on croyait tous que Marc Bergevin avait enfin réussi à chercher un joueur qui pouvait amener beaucoup de talent, dans un alignement où il en manquait pas mal depuis quelques années.

Néanmoins, les départs de Radulov ou encore Markov n’ont réellement rien arrangé…

Durant son postmortem, lundi, le DG du Tricolore a répété à maintes reprises – avec beaucoup de mauvaise foi – que c’est l’attitude de ses patineurs qui a envoyé sa formation dans les bas fonds du classement général et non le talent présent dans la formation.

Pourtant, il serait mieux pour lui (et son avenir) de se concentrer sur la construction de son alignement, plutôt que sur l’attitude ses joueurs…

Forcément, avoir une bonne attitude aide la cause afin de remporter des parties, je n’ai pas dit le contraire. 

L’été qui arrive sera décisif pour le Canadien. Marc Bergevin devra définitivement régler les problèmes au centre et en défense, au lieu d’appliquer des pansements sur des plaies beaucoup trop ouvertes.

À ce qu’on sache, ce n’est pas l’attitude qui a signé des joueurs comme Schlemko, Alzner ou encore Hemsky…

En rafale

– Marc Bergevin aura du travail, cet été…

– Le point #9 m’intéresse…

– Eh bien…

– Un segment qui me plait beaucoup.

PLUS DE NOUVELLES