Lars Eller ne fait pas le travail | En rafale

Hier chez les Canadiens
Au terme de leur seule victoire dans leur voyage de trois matchs dans l’Ouest Canadien, les Canadiens auront congé samedi. Cette semaine, le Tricolore disputera quatre rencontres à domicile, à commencer par les Jets de Winnipeg, dimanche, au Centre Bell. Viendront par la suite les Sénateurs, les Islanders et les Bruins.

C’est devant plusieurs partisans des Glorieux que le match d’hier s’est joué à Calgary. Depuis le début de la saison, le CH a montré un changement de système où on misait davantage sur la possession de rondelle, or, depuis quelques matchs, ce n’est plus un aspect où le Tricolore se démarque. Il est fort probable que les autres formations se sont ajustées au nouveau style de jeu de Michel Therrien. Les statistiques avancées le prouvent :

Au moins, cette fois, le CH aura su conserver son avance devant des Flames en difficulté qui ont quand même dominé au niveau de la possession de la rondelle. Ça devient une habitude et le CH de cette année prend de plus en plus des allures du CH de l’an dernier, alors qu’on se faisait largement dominer au niveau des statistiques avancées et qu’on s’en remettait bien trop souvent aux prouesses du gardien de but…

Lars Eller n’a pas joué comme l’aurait voulu Michel Therrien hier, le Danois est en train de se sortir lui-même d’une belle position au sein du deuxième trio. Lars Eller et Alex Semin… Voilà qu’Alex Galchenyuk se retrouve au centre de joueurs qui sont dans la niche du coach. Eller n’a peut-être pas ce qu’il faut, en terme de vision du jeu, pour être davantage qu’un joueur de troisième trio. Michel Therrien n’est pas le plus patient des entraîneurs, demandez à Alexander Semin…

Est-ce que Lars Eller sera le prochain à être laissé de côté? Il n’a jamais vraiment répondu aux attentes élevées qu’on entretenait à son endroit. C’est peut-être la dernière saison du numéro 81 à Montréal, lui qui pourrait servir de monnaie d’échange dans une transaction d’envergure pour faire l’obtention d’un attaquant top-six nécessaire au CH. On préférerait qu’il soit l’attaquant top-six désiré, mais bon…

Après plusieurs matchs à offrir un rendement ordinaire et à être la cible des autres entraîneurs qui ont cerné la faiblesse défensive du troisième trio du CH, l’unité formée de David Desharnais, Dale Weise et Thomas Fleischmann a connu toute une soirée hier en amassant sept points. Quand au quatrième trio, formé de Torrey Mitchell, Devante Smith-Pelly et Paul Byron, il a engraissé sa fiche de cinq points. Toute une contribution de cette unité depuis le début de la saison, personne ne s’attendait à ça. Parlant de Mitchell, ses huit points (5-3-8) représentent tout un bonus pour la troupe de Michel Therrien, lui dont les sommets en carrière sont de 10 buts et 23 points, des chiffres qu’il pourrait aisément dépasser d’ici la fin de la campagne. Une superbe trouvaille de Marc Bergevin.

Alex Emelin a connu un bon début de saison, mais récemment, le Russe s’est fait pas mal plus généreux envers ses adversaires, commettant plusieurs revirements. D’ailleurs, Emelin a voulu faire preuve de générosité envers un jeune partisan de la Flanelle, hier à Calgary, mais le gamin ne semblait pas intéressé par le bâton du défenseur numéro 74.

Le gardien de but Michael Condon continue de démontrer qu’on a eu raison de le préférer à Dustin Tokarski pour agir à titre de gardien auxiliaire du CH. Condon a maintenant trois victoires et il a bien fait lors de chacun des matchs où on l’a utilisé. Il y a fort à parier que Bob Hartley voudrait bien avoir un numéro un aussi stable et calme que le substitut de Carey Price, alors que les Flames voient souvent leurs efforts être minés par de mauvaises performances devant le filet depuis le début de la saison. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé hier, alors Joni Ortio a fait cadeau de quelques buts au CH, notamment à Dale Weise. Ce même Weise s’est d’ailleurs réveillé ce matin au sixième rang des buteurs du circuit Bettman avec six filets… Ça c’était impossible à prévoir non plus.

Les largesses du cerbère des Flames ont fait en sorte qu’il y a des ailes gratuites à la Cage!

En rafale
– Avec les IceCaps de St. John’s, le club-école du CH dans la LAH, l’espoir Michael McCarron a bien choisi son moment pour inscrire un but hier, lui dont le filet a donné la victoire aux siens. Une autre victoire pour le gardien Zachary Fucale, qui connaît un début de carrière professionnelle intéressant.

– Un premier match à Toronto pour Phil Kessel depuis la transaction qui l’a fait passer aux Penguins.

– Un autre geste douteux de la part de Brad Marchand, qui a frappé un adversaire dans le dos alors que ce dernier était face à la rampe. Sur la séquence, Claude Julien semble vraiment avoir en tête que son poulain a été victime du fameux Embellishment.

– Les choses ne s’améliorent vraiment pas pour Vincent Lecavalier, ça commence de plus en plus à sentir la fin de carrière.

https://twitter.com/Noormane81/status/660275762025598977

– Chez l’Avalanche du Colorado, on cherche des solutions…

– Les Mets de New York sont de retour dans la Série Mondiale, alors qu’ils ont gagné pour porter la série quatre de sept à 2-1 en faveur des Royals de Kansas City.

– Alex Anthopoulos a quitté les Blue Jays pour la simple et bonne raison que son nouveau patron, Mark Shapiro, voulait avoir le dernier mot sur tout mouvement de personnel effectué par le Montréalais. Autrement dit, Shapiro voulait être le DG sans être le DG.

– Ça passe ou ça casse pour les Alouettes de Montréal…

PLUS DE NOUVELLES