Lars Eller : il est temps de passer à autre chose | En rafale

Lars Eller est arrivé à Montréal en juin 2010, dans l’échange controversé impliquant Jaroslav Halak. À cette époque, on voyait en Eller un joueur de centre au gabarit avantageux (6 pieds 2 pouces et 207 livres), capable de jouer éventuellement au sein de l’un des deux premiers trios et doté d’une bonne paire de mains. Près de six saisons plus tard, celui qui a été repêché en première ronde du repêchage 2007 de la LNH (13e au total) par les Blues de St. Louis n’a toujours pas connu cette éclosion qu’on attendait tant.

Si les amateurs de statistiques avancées n’ont que de bons mots à dire en ce qui concerne Eller – son taux de réussite au niveau des entrées en zone en possession du disque – il n’en demeure pas moins que le grand Danois n’affiche pas les statistiques auxquelles on est en droit de s’attendre dans son cas. On a souvent blâmé l’utilisation qu’en faisait l’entraîneur Michel Therrien, alors que le numéro 81 était utilisé au centre du troisième trio et ne voyait que très peu de temps de jeu en supériorité numérique, mais la réalité est que Lars Eller ne produit pas. Il ne produisait pas… Et risque de ne jamais produire.

Cette saison, les Canadiens ont décidé de muter Eller à l’aile gauche d’Alex Galchenyuk, au sein du deuxième trio de l’équipe. Lors du camp d’entraînement, on a tout de suite vu une belle complicité s’établir entre Galchenyuk et l’autre joueur du trio, Alexander Semin, mais jamais ça n’a semblé cliquer avec Eller. Depuis, Semin s’est retrouvé au fond de la niche de Therrien et Galchenyuk semble perdu.

Après 14 matchs, Eller a marqué quatre buts (dont deux dans le même match) et totalisé cinq points, ce qui n’est pas du tout suffisant pour un joueur de deuxième trio. En maintenant sa production actuelle, Eller terminerait la campagne avec une trentaine de points maximum, soit sa moyenne en carrière.

Pas assez pour un ailier sur le top6, vous en conviendrez…

Le problème de Lars Eller s’explique par trois carences majeures : sa vision du jeu, sa rapidité d’exécution en possession de rondelle et sa prise de décision. Eller n’est pas habile à repérer un coéquipier démarqué quand il est en possession de rondelle, ce qui rend difficile le travail de ses compagnons de trio. Plusieurs personnes argumentent souvent qu’il est encore jeune et qu’il est très bon défensivement… Or, à 26 ans, Lars Eller devrait être à son apogée dans la LNH, comme c’est le cas de Max Pacioretty, qui a été repêché la même année que lui (2007, tout comme P.K. Subban). La patience a des limites et l’expérience Eller n’est pas une réussite sur un deuxième trio.

Des Lars Eller, il y a en plein dans chaque équipe de hockey. Des gars costauds qui ont tout pour réussir… Sauf le hockey sense. Souvent, ce sont les joueurs avec qui tu ne veux pas jouer, parce qu’ils ne te font pas souvent la passe! Ce n’est pas qu’ils sont selfish, c’est qu’ils ne voient pas bien le jeu qui se dessine alentour d’eux!

C’est pourquoi Marc Bergevin devrait envisager d’échanger Eller dès qu’une bonne opportunité se présentera. D’aucuns avanceront que la valeur d’Eller est très basse, mais est-ce vraiment le cas? Un joueur comme Brandon Sutter pourrait être comparé à Lars Eller, tant au point de vue statistique qu’au point de vue style de jeu. Sutter a été échangé aux Canucks par les Penguins cet été et il a permis à Pittsburgh de soutirer Nick Bonino, Adam Clendening et un choix de deuxième ronde au repêchage 2016 de la LNH. Pas mal, non? Et dîtes-vous que Marc Bergevin est passé maître dans l’art de soutirer le maximum à l’autre DG!

Depuis quelques années, on lit et on entend dire que le directeur général des Blue Jackets de Columbus, Jarmö Kekalainen est un grand fan de Lars Eller, lui qui était en charge de son repêchage à St. Louis (en 2007). Avec les déboires que connaissent actuellement les Jackets, ne serait-il pas temps de tenter de refiler Eller à Columbus? Mais bon… À quel point Kekalainen aime encore Eller, en 2015?

Les Canadiens aspirent à la Coupe Stanley et l’équipe a besoin d’un deuxième trio qui saura appuyer le travail du premier. Pour l’instant, les performances inattendues de l’unité de Fleishmann-Desharnais-Weise camouflent le manque de production du deuxième trio mais à long terme, il faudra un meilleur apport de l’unité de Galchenyuk (deux buts, sept passes, neuf points). Tant que Lars Eller sera le premier ailier aux côtés de Galchenyuk, ce dernier ne produira pas comme il en est capable. L’expérience Eller doit prendre fin.

Si vous avez une autre solution, faîtes-moi signe!

Par ailleurs chez les Canadiens

– Dany Dubé a livré son plan de match en vue de l’affrontement contre les Islanders de New York :

 

– Même si les Canadiens tentent de nous assurer que ce n’est pas le cas, on s’interroge sur l’état de santé de Max Pacioretty.

– L’arbitre Justin St. Pierre sera d’office ce soir, lui qui n’a pas fait que des heureux chez les Islanders récemment. #BonneNouvellePourLeCH

À moins qu’il ait l’intention de se reprendre…

– Zachary Fucale a donné une entrevue sur les ondes de RDS.

– Les paris sont ouverts quant au chandail que porteront les Canadiens lors de la prochaine Classique Hivernale.

Ce sera un chandail blanc qui ressemblera beaucoup à celui porté l’année du Centenaire. #Blanc #Rouge #Bleu

– Eric Fehr est le premier joueur de l’histoire de la LNH à marquer deux filets en infériorité numérique à ses deux premiers matchs avec une équipe… #StatistiqueInutile

– La LNH a l’intention de procéder rapidement à la révision des informations liées à l’affaire Patrick Kane.

– Les Blackhawks et Kane ont publié un communiqué au sujet de la fin des procédures. #PasGrandChoseLàDedans

– Ce n’est toutefois pas aux yeux de tous que Patrick Kane a été innocenté, particulièrement pour Jack Todd (The Gazette), qui ne s’est pas fait prier pour donner ses états d’âme à ce sujet… #Ouch

– Claude Julien lance des fleurs aux Capitals de Washington : ils sont gros, talentueux et l’équipe est bien balancée.

– Le pilote des Bruins a même ajouté que même s’il pouvait être mauvais, le gardien de but Braden Holtby avait très bien fait contre Boston… Le genre de phrase qui peut te revenir au visage.

– Un essai professionnel pour un défenseur qui a évolué avec les Oilers d’Edmonton l’an dernier.

– À Toronto, le gardien de but Jonathan Bernier est sur la touche. Bibeau jouera-t-il?

– D’ailleurs, on vantait le changement de garde chez les Leafs, qui montraient de meilleures statistiques avancées sous les ordres de Mike Babcock, mais il semble que c’était chasser le naturel pour qu’il puisse revenir au galop.

– Kessel et Dorsett se sont échangé quelques mots hier…

– Pourquoi Dion Phaneuf prend autant de pénalités mineures? Est-ce lié à une faille dans son jeu? Ou est-ce qu’il est juste con?

– Cédric Paquette pourrait effectuer un retour au jeu dès aujourd’hui, à Buffalo.

– C’est également le cas de Sean Couturier, qui prendra probablement la place du mal-aimé, Vincent Lecavalier. #SorryVinny

– La chaise musicale se poursuit chez les Flyers… Et Lecavalier n’est pas le seul à y prendre part. #Gagner

– Il se passe de bien belles choses dans l’entourage des Stars de Dallas actuellement.

– Chris Pronger a parlé de ses meilleurs souvenirs liés à sa carrière de joueur… Encore heureux qu’il s’en souvienne!

– Lent début de saison pour Rick Nash et Chris Kreider avec les Rangers de New York, même si l’équipe gagne, leur apport offensif demeure une nécessité. Kreider va se réveiller, j’en suis convaincu! Dire que Timmins voulait sélectionner Kreider, au lieu de Leblanc…

– Cela dit, Dan Boyle a fait les manchettes en buvant de l’eau durant l’entraînement matinal, à Denver… #CestQuoiÇa?

– Après John Tavares chez les Islanders, d’autres joueurs sont aux prises avec la (grosse) grippe dans la LNH, notamment le gardien Steve Mason, des Flyers de Philadelphie.

– Zachary Senyshyn, l’un des 3 choix de 1ere ronde des Bruins en juin dernier, a marqué tout un but dans la OHL!

Mine de rien : 10 buts 3 passes en 16 matchs pour Zachary Senyshyn… Mais un différentiel de moins-7. Les Bruins feront-ils mentir ceux qui se moquaient d’eux, l’été dernier, suite à leurs trois sélections en première ronde du repêchage?

– En voulant appliquer une solide mise en échec à Brent Seabrook, des Blackhawks de Chicago, l’attaquant Steve Ott, la peste des Blues de St. Louis, a semblé se blesser assez sérieusement. On ignorait toujours la nature de la blessure au moment d’écrire ces lignes.

– Crosby n’est pas d’accord avec l’entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock, quand ce dernier affirme que les filets devraient être plus grands, mais le capitaine des Penguins voudrait des équipements réduits pour les gardiens de but… #BlancbonnetBonnetblanc

– Maxime Talbot est heureux d’être de retour avec les Bruins et compte apporter son attitude positive dans le vestiaire de l’équipe. #BeinOuiToi

– Bonne nouvelle pour les Kings de Los Angeles : Anze Kopitar était présent à l’entraînement de l’équipe ce matin.

– Des rappels chez les Sharks de San Jose, une équipe qui se cherche ces derniers temps.

– Si vous vous cherchez un job dans le monde du hockey (et que vous avez plus de 20 ans, hehe), il y a un poste assez intéressant d’ouvert actuellement.

– Dans la NFL, ça brasse chez les Lions de Detroit.

– De la tension dans le camp de l’Impact en vue du match de dimanche.

 

PLUS DE NOUVELLES