Séries 2018 : Lars Eller a été le meilleur des Caps

Alex Ovechkin est plus déterminé que jamais à soulever sa première Coupe Stanley en carrière. Le capitaine est en mission et cette fois-ci, il joue et il a du plaisir… la pression trop lourde, il est parvenu à la tasser. Cette équipe, personne n’en parle cette année, mais elle est toute une puissance. Même sans Nicklas Backstrom, elle performe à outrance. Un gain de 6-2 sur le puissant Lightning, où l’homme des grandes occasions, Lars Eller, s’est encore imposé.

Eller a passé 17 minutes 42 sur la surface glacée (c’est plus que le numéro 8) et il en a profité afin de récolter un but et deux mentions d’aide. Son cinquième filet des présentes séries a finalement été celui qui a permis aux Caps de remporter les honneurs de ce deuxième duel. C’est simple, il est l’une des pierres angulaires de cette formation depuis que le tournoi est en branle.

Alex Ovechkin, pour sa part, a ramassé deux points, tout en prenant le temps de distribuer cinq mises en échec au passage. Puis, nous pouvons dire que la connexion « russe » fonctionne à plein régime.

Même Brett Connolly a participé à la fête…

Le Lightning est parvenu à capitaliser sur l’indiscipline des Caps, en inscrivant deux buts en quatre avantages numériques, mais ce ne fut pas suffisant pour capter les honneurs de cette rencontre. Andrei Vasilevskiy devrait être meilleur devant sa cage si le Lightning souhaite empocher un gain en cette série finale de l’Est.

Bref, même Devante Smith-Pelly, un autre ancien membre du Canadien participe à la fête, c’est signe que l’atmosphère est bon dans ce vestiaire-là.

Caps 2, Lightning 0

Prolongation


– Ryan Callahan ne s’est pas laissé imposer pour le train Tom Wilson.

– Regardez la réaction de DSP, justement.

– Le fils de Vincent Lecavalier a marqué le match numéro deux…

– Les performances du dimanche :

– Le programme du lundi :

PLUS DE NOUVELLES