La retraite est imminente pour Josh Gorges

Quitter la Ligue Nationale de son propre gré est un privilège qui n’accompagne pas tous les joueurs, alors que ceux-ci se dirigent vers la retraite.

Les chanceux se retirent au sommet de leur art, ceux qui le sont moins continuent de se battre trop longtemps avant de réaliser qu’ils ne sont plus en mesure de suivre le rythme du hockey moderne.

Josh Gorges, qui n’a disputé que 26 matchs cette saison et qui sera UFA à partir du 1er juillet, commence vraiment à se demander, avec raison, s’il n’est pas au bout du rouleau. Il explique que ce luxe dont je vous parlais plus haut est quelque chose de très prisé, chez les joueurs, et qu’il s’y doit d’y penser.

Il faut dire que les chances qu’il prenne sa retraite à la fin de la présente saison sont assez grandes. L’ancien du Tricolore ne suit clairement plus la cadence et a de la difficulté à conserver un poste régulier au sein d’une des pires brigades défensives du circuit.

Le vétéran de 33 ans (13 saisons) a connu une belle carrière, mais s’il s’entête et s’accroche, il passera de plus en plus de temps dans les estrades, jusqu’à temps d’atteindre un point de non-retour. Le Britanno-colombien a été laissé de côté lors de 10 des 13 derniers matchs des Sabres… La deuxième pire équipe du circuit.

Même s’il décidait de s’essayer avec une autre équipe, il aurait droit à un essai professionnel, en théorie (peut-être pas), et c’est là que plusieurs carrières prennent fin.

Il devrait plutôt accrocher ses patins dès cet été afin de sauver l’honneur.

Une belle retraite attend Gorges.

Sinon… Je ne peux pas m’empêcher d’imaginer un retour du guerrier dans sa ville adoptive. À bas prix et dans un rôle de mentor, évidemment.

En Rafale

– Seigneur…

– Heureusement qu’il s’est repris.

– C’est vrai que c’est redondant.

– Il faut que Jim Nill bouge.

PLUS DE NOUVELLES