La retraite de Rick Nash maintenant imminente

Le 28 juin dernier, l’agent de Rick Nash a mentionné que son client n’allait pas nécessairement disputer une autre saison dans la LNH, et que c’était une option qu’il considérait mais qu’il ne pouvait pas confirmer.

Depuis, le nom de Nash n’a pas fait surface dans les rumeurs, même lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, où il y aurait certainement dû avoir un minimum de spéculation.

Tout indique que l’attaquant de 34 ans n’a pas été tant actif que ça, au courant de la journée.

Et plus le temps passe, plus il semble évident que Nash prendra sa retraite. Très souvent, un joueur va prendre son temps, en silence, avant de prendre une décision. Ça peut sembler banal à l’écrit, ou même à la radio, mais le processus qui accompagne une décision comme celle-ci est extrêmement difficile. Il est assez dûr d’abandonner sur une passion qui nous allume depuis qu’on est tout petit.

Pendant ce temps, certains partisans des Blue Jackets espèrent qu’il puisse venir terminer sa carrière où tout a commencer… Tandis que d’autres souhaitent que ce scénario soit évité à tout prix. Autant Nash a été un sauveur lors de ses premières années à Columbus, son statut de traître est encore effectif pour de nombreux amateurs, en Ohio.

Nash a inscrit 34 points en 71 matchs, la saison dernière. Pas pire du tout, pour un joueur qualifié de fini.

On ne peut pas, par contre, nier quelque chose : les Bruins doivent regretter leur acquisition. Payer Ryan Spooner, Ryan Lindgren et un choix de premier tour pour un vétéran de 34 ans… C’est doûteux à partir du moment que tu complètes la transaction.

En Rafale

– Plekanec heureux de revenir habiter à l’Île-des-Soeurs.

– Oliver Wahlstrom peut-il avoir un aussi gros impact que les deux cités?

– Lui aussi, il est toujours agent libre.

 

 

 

PLUS DE NOUVELLES