La renaissance de Carey Price en chiffres

Depuis que Shea Weber est revenu dans l’alignement du Canadien, la prestance de Carey Price a été affectée positivement.

On ne peut évidemment pas donner tout le crédit à Shea Weber, mais sa présence a certainement contribué à la renaisse du cerbère du Tricolore. Avant son retour, le support défensif était moindre alors que très peu d’arrières de la rotation se spécialisent dans le jeu défensif.

En fait, en date d’aujourd’hui, Price maintient le quatrième meilleur taux d’efficacité de la LNH chez les gardiens ayant disputé plus de 30 matchs.

À ses six derniers matchs, le #31 a été franchement impressionnant :

  • 6 victoires et aucune défaite
  • Moyenne de 1,33 but par match
  • Taux d’efficacité de ,957

Il pourrait même être considéré pour le trophée Vezina, si la tendance se maintient.

Marc Dumont a publié sur son compte Twitter une statistique méconnue mais très intéressante, qui explique à quel point la progression de Price fut fulgurante.

Au final, il s’agit d’un effet domino. Weber aide Price, et ce dernier aide son équipe à gagner à un rythme qui aurait semblé impossible au début de la saison régulière. Depuis que cette séquence positive est amorcée, le Tricolore maintient un taux de victoire qui n’est surpassé que par le Lightning et les Jets, sur la saison complète.

Ça va bien, à Montréal, et le défenseur #1 de l’équipe semble être à l’origine des succès. Donnons à César ce qui revient à César.

En Rafale

– Risque calculé des Raptors.

– Le dernier gérant des Expos perd la vie.

– Kawhi absent ce soir.

– Évidemment.

PLUS DE NOUVELLES