La relation Molson-Bergevin a pris une autre tournure

Vous connaissez tous Phil de presse? Ou plutôt, Phil Cantin? Un journaliste que je respecte beaucoup et qui met les mots justes sur une situation. Cantin parle d’une rencontre avec le chef du bleu-blanc-rouge, Geoff Molson. Bien paisible dans son bureau, les deux hommes ont discuté… Monsieur Molson était aussi courtois qu’à son habitude, mais il était plus direct dans ses propos. Disons que le filtre était un peu moins épais (dans le sens plus mince).

On sent que le proprio n’est pas satisfait du travail de Bergevin et son équipe. Il est d’avis que Marc Bergevin est un excellent DG, mais il a atteint un niveau où la patience est plus facile à effriter :

C’est un bon DG, mais on a connu une très mauvaise saison, affirme le propriétaire et président du Canadien. La pression sur lui est significativement plus élevée. Il le sait et moi je le sais. Marc est un joueur d’équipe et il s’entoure bien. Mais il doit regarder partout dans l’organisation pour s’améliorer et ça inclut son staff. – Molson

Il est au courant que sa décision de conserver Marc Bergevin sur son trône n’est pas tellement populaire, mais il appuie tout de même son directeur général. Selon ce que Cantin rapporte, on peut sentir que la relation entre les deux hommes n’est plus du tout la même. Avant, c’était une relation amicale et maintenant, on parle d’une relation plus rationnel employeur-employé. Là, le big boss souhaite des résultats. Rien de moins!

Avant, Molson ne se gênait pas pour souligner que Bergevin était l’un des meilleurs DG du circuit, mais aujourd’hui, avec le résultat de la saison, il n’est plus en mesure de le mentionner. Il croit que Bergevin peut redevenir l’un des meilleurs de sa profession, surtout en se ramenant à l’histoire glorieuse du Canadien. C’est cette attitude que l’organisation veut transmettre aux joueurs, à tous les membres de la direction et au groupe d’entraîneurs.

Je n’en reviens pas comment Geoff Molson a jasé de façon très ouverte devant monsieur Cantin. Pourquoi n’a-t-il pas été aussi direct devant cette meute de journalistes lundi dernier?

En rafale

– Sérieusement, je vraiment ris en lisant ce tweet.

– Brian Gionta sera laissé de côté par les Bruins de Boston.

– Ah oui?

– Incroyable. L’art de courir après des billets!

– Pour ceux qui se demandaient à quel moment David Lemieux allait remonter sur un ring, eh bien, voici votre réponse.

PLUS DE NOUVELLES