La raison qui se cache derrière la vitesse de Brayden Point est surprenante

Selon vous, qui est à l’origine de ce but de mongol enfilé par Brayden Point? Regardez bien la vitesse explosive et le jeu de pieds singulier du jeune joueur du Lightning.

Ahurissant, c’est le qualificatif. Point s’est imposé comme l’un des joueurs les plus rapides de la Ligue nationale en 2017-18 et la vitesse du Lightning, tout comme celle des Leafs, fait jaser cette année.

Connaissez-vous une certaine Barb Underhill? Cette dame de Toronto a mentionné ceci à la suite de ce tour de magie réalisé pour le petit Point :

« Presque chaque changement, vous pouvez le voir. Il est vraiment arrivé à un autre niveau. Cette explosion est quelque chose que nous avons travaillé depuis le début. »

Pour quelle raison a-t-elle cité ceci? À cause qu’Underhill, l’ancienne championne canadienne de patinage artistique de 4 pieds 11 pouces, enseigne aux joueurs du Lightning et des Leafs.

Lors de sa sélection, Point n’était pas reconnu nécessairement pour sa vitesse… mais, avec elle, il est passé de la moyenne à patineur élite. D’acceptable à exceptionnel.

Yanni Gourde, Tyler Johnson, Ondrej Palat et Anthony Cirelli peuvent également remercier l’ancienne championne pour leur niveau de vitesse au-delà de la moyenne. Gourde a lui-même souligné que cette dame avait ajouté de l’explosion à ses jambes.

Pendant l’été et les camps d’entraînement, elle travaille avec les jeunes afin d’améliorer leur explosion et leur jeu de pieds, dans le but d’être encore plus rapide. Elle fait ce boulot depuis plus d’une décennie. Elle visionne des vidéos également de ses poulains afin d’analyser les facettes à travailler. Quel jeune ne veut pas d’une Underhill?

Bref, Steve Yzerman a embauché cette dame en 2011 afin qu’elle s’occupe autant des joueurs de la LNH, que ceux du club ferme. Aujourd’hui, le DG du Lightning ne se passera plus d’elle.

En rafale

– Quoi, les Bruins, c’était facile? Bref, les Capitals sont déterminés, le Lightning devra jouer du gros hockey.

– Personnellement, j’aime bien les mains souples de Nikita Scherbak.

– Les Rolling Stones… ou la langue de Brad Marchand?

– Yanick Jean a paraphé un accord de trois saisons supplémentaires avec les Saguenéens.

– Un beau petit but de Cam Atkinson.

PLUS DE NOUVELLES