La prochaine cuvée d’agents libres tout à coup moins alléchante

Il n’y a pas si longtemps que ça, Erik Karlsson, Tyler Seguin et Max Pacioretty étaient trois des joueurs les plus convoités en vue de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, en 2019.

Puis, Pacioretty a quitté Montréal et a signé une prolongation de contrat avec les Golden Knights de Vegas.

Ensuite, Seguin s’est entendu sur les termes d’une entente de 8 ans avec les Stars…

Et enfin, Erik Karlsson a été échangé aux Sharks de San Jose dans une transaction qui fait encore mal paraître Pierre Dorion.

Bref. Même si Karlsson peut encore officiellement atteindre l’autonomie complète, reste qu’en l’espace de quelques jours seulement, la prochaine cuvée d’agents libres a perdu beaucoup de son attrait.

Voici les joueurs qui pourraient être libres comme l’air cet été.

TRÈS PROBABLE

1. Artemi Panarin (CBJ)

Panarin l’a dit lui-même : il n’est pas certain de vouloir jouer à Columbus pour encore longtemps. Les chances de le voir quitter sont donc énormes, son nom étant déjà lié à certaines grandes villes américaines.

Disons qu’il est pour l’instant le joueur le plus susceptible à quitter sa niche en juillet prochain.

2. Sergei Bobrosvky (CBJ)

Oui, un autre joueur des Blue Jackets. Jarmo Kekalainen devrait avoir plusieurs maux de tête, l’été prochain, alors qu’il devra à la fois gérer le dossier Panarin et décider s’il offrira un énorme contrat à un gardien n’ayant jamais performé en séries éliminatoires.

Les demandes salariales du Russe pourraient le sortir de Columbus, si la tendance se maintient.

3. Mark Stone (OTT)

Mark Stone a signé un contrat d’un an avec les Sénateurs, au mois d’août, acceptant une entente qui le mènera directement à l’autonomie complète.

Vu les problèmes incroyables qui frappent la ville d’Ottawa, Stone pourrait très bien quitter cet été.

4. Matt Duchene (OTT)

Même chose. Duchene a-t-il une raison assez valable de rester? Une raison qui élimine les controverses de l’équation? La proximité avec sa ville natale ne devrait pas être un argument aussi pesant, venu juillet.

Après une saison qui s’annonce désastreuse, il est presque certain que Duchene souhaitera quitter le navire. En arrivant à Ottawa, il avait mentionné être content de rejoindre une équipe qui pourrait se tailler une place en séries éliminatoires…

——————————-

POSSIBLE

5. Jordan Eberle (NYI)

La prochaine saison des Islanders sera déterminante pour plusieurs joueurs, dont Jordan Eberle. Il pourra exercer pour la première fois de sa carrière son pouvoir ultime de choisir, s’il ne s’entend pas avec Lou Lamoriello.

Est-ce que la direction des Islanders saura le convaincre de rester, lui qui était destiné à la droite de Tavares?

On n’en sait rien, pour l’instant, mais tout est possible.

6. Tyler Myers (WPG)

Les Jets de Winnipeg auront énormément de pain sur la planche, l’été prochain. Plusieurs joueurs devraient être forcés à quitter en raison de contrainte monétaire, et Myers s’avère l’un des joueurs les plus susceptibles au statut de UFA.

7. Semyon Varlamov (COL)

Et si Phillip Grubauer prenait la place de Varlamov comme gardien #1, au Colorado? Et si ce dernier demandait trop d’argent, tellement que la direction décide de couper les ponts?

Varlamov est un bon gardien, mais il a eu beaucoup de difficulté dans le passé. Il est plus que possible que l’Avalanche décide de passer à autre chose, s’il n’est pas à la hauteur.

8. Wayne Simmonds (PHI)

En temps normal, le nom de Simmonds n’aurait pas fait partie de cette liste. Cependant, les Flyers ont une certaine congestion à l’attaque et après des années comme l’une des plus belles aubaines de la LNH, Simmonds demandera beaucoup d’argent à Ron Hextall.

Peut-il se le permettre? Ça reste à voir.

——————————-

MOINS PROBABLE

9. Jake Gardiner (TOR)

Oui, les Maple Leafs auront de la difficulté avec leur masse salariale. Par contre, laisser Jake Gardiner quitter l’équipe serait une décision terrible, considérant le cruel manque de défenseurs de qualité qui frappe Toronto année après année.

10. Pekka Rinne (NSH)

Juuse Saros s’est battu pour plus de temps de jeu, lors de la dernière saison, et a continué de tenter de s’approprier le titre de gardien #1 en séries éliminatoires.

Est-ce l’année où il réussira? On ne le sait pas. S’il réussit, les Prédateurs pourraient décider de se débarrasser de Rinne, qui pourrait aider une équipe ayant besoin d’aide entre les deux poteaux.

Mais c’est peu probable.

En Rafale

– ….

– Voici les commentaires de Dorion.

– Pourtant, à la date limite, Bobby Ryan aurait quitté…

– Pas mal.

PLUS DE NOUVELLES