La porte est grande ouverte à un retour de Tomas Plekanec à Montréal

La journée d’aujourd’hui a été remplie d’émotions, pour Tomas Plekanec. Mais aussi pour plusieurs partisans qui ont un coeur et qui sont capables de percevoir le côté humain de la chose. 

S’il était effectivement difficile pour le Tchèque de déménager à Toronto, après avoir passé la grande majorité de sa vie adulte à Montréal, ce changement ne pourrait être effectif que l’espace de quelques mois.

Selon ce que Tomas Plekanec a raconté lors de sa conférence de presse, il a discuté avec Marc Bergevin d’un éventuel retour, cet été…

Et la porte serait ouverte.

Si le Canadien était en mesure d’offrir un contrat beaucoup plus cheap au #14, je ne serais vraiment pas contre un retour.

Il faut aussi vous rappeler que Plekanec est à 19 matchs de son millième en carrière… Et qu’il reste 18 matchs à la saison des Maple Leafs. C’est donc dire qu’il pourrait atteindre ce fameux plateau dans l’uniforme du Canadien… En octobre 2018. Je ne suis pas contre l’idée. Loin de là.

Je ne peux pas croire, à priori, qu’il portera l’uniforme des Maple Leafs. J’en ai des hauts le coeur.

Bref. D’un point de vue objectif, ramener Plekanec à Montréal cet été à un salaire raisonnable serait un move très intelligent de Marc Bergevin, qui aura fait l’acquisition de quelques bons morceaux pour un emprunt. Mais un emprunt qui devient moins cher, lorsqu’il revient.

La balle serait même dans le camp de Plekanec. Au courant des dernières semaines, le #14 et les dirigeants du Canadien auraient discuté de certains termes qui seraient encore valables cet été, s’il désire.

À voir ses commentaires suite à la transaction… J’ai bien l’impression qu’il voudra.

On ne peut pas nier qu’il s’agit d’une belle opportunité pour lui de mettre la main sur la Coupe Stanley… Même s’il aurait fort probablement préféré jouer pour le Canadien pour le restant de sa carrière.

Et s’il ne revient pas, alors il méritera tout un hommage de la part de l’équipe. Il est la définition d’un professionnel et peut être fier d’affirmer qu’il est un grand homme, et fort probablement l’un des grands, dans l’histoire récente de l’organisation.

On lui souhaite la meilleure des chances à Toronto, et dépendant de ce que vous en pensez, vous pouvez également croiser les doigts en espérant un retour.

Plekanec portera le #19, avec sa nouvelle équipe.

En Rafale

– Brendan Gallagher souhaite bonne chance à l’un de ses mentors.

– Puisque Riley Nash est déjà à Boston… Ce sera tricky.

– Ryan McDonagh sur son départ?

PLUS DE NOUVELLES