La MLS rejoint la Liga MX

Ce n’aurait pas été si surprenant de voir les équipes MLS s’effondrer une fois rendue au Mexique. C’est un peu ce à quoi nous avons été habitué ces dernières années, et surtout ce qui a rendu l’épopée de l’Impact jusqu’en finale si magique en 2015.

Mais il semblerait que les choses sont réellement en train de changer. Si l’étiquette de « ligue de retraite » ne tient déjà plus depuis quelques années, même les plus récalcitrants doivent se rendre à l’évidence : la MLS rattrape la Liga MX au sommet des meilleures ligues d’Amérique du Nord.

Toronto FC a éliminé ce qui est l’une des meilleures équipes du Mexique, sinon la meilleure | Crédit photo : Goal

Hier soir, les Red Bulls de New York ont poursuivi le travail débuté à Tijuana la semaine dernière en défaisant les mexicains par la marque de 3 à 1 au Red Bull Arena, passant en demi-finale sur un total de 5 à 1. Mais le match le plus intéressant, celui qui impliquait probablement les deux meilleures équipes de la CONCACAF en ce moment, était le match retour entre le Toronto FC et les Tigres.

Vainqueur 2 à 1 au BMO Field, le Toronto FC avait toute une commande. Les Tigres d’André-Pierre Gignac sont l’équipe de l’heure au Mexique et ils promettaient de vendre leur peau chèrement devant leurs partisans. C’est ce qu’ils ont fait, remportant le match retour par la marque de 3-2 mais s’inclinant tout de même au total des buts grâce aux deux buts à l’extérieur marqués par le Toronto FC. Un premier but assez chanceux, dévié par un défenseur mexicain dans son propre filet. Mais un deuxième but comme seul Sebastian Giovinco est capable d’en faire…

https://twitter.com/torontofc/status/973770153182801922

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, son talent sur coup franc est indéniable. Giovinco a d’ailleurs été relativement tranquille dans ce match, outre le nombre incalculable de fautes qu’il a créées. C’est le propre des plus grands, ils peuvent disparaître durant de longs moments, puis juste au moment où ça compte, sortir un petit tour de magie. C’est ce qu’a fait Giovinco hier, et il propulse ainsi son équipe en demi-finale de la CONCACAF.

Au prochain tour, le Toronto FC affrontera fort probablement Club Americà. Qui supporterez-vous? Les tombeurs de l’Impact en finale 2015 ou les ennemis torontois?

Malgré le but incroyable de Giovinco, le meilleur joueur sur le terrain hier soir était clairement Gignac. Le français est un meneur sur le terrain, un attaquant qui peut à la fois ralentir et accélérer le jeu et qui est un vrai poison pour les défenses adverses. Il s’en est fallu de peu pour qu’il permette à son équipe de s’en sortir, mais ses coéquipiers n’ont pas été en mesure de le trouver assez régulièrement avant les 20-25 dernières minutes. Le milieu des Tigres a eu de la difficulté à briser les lignes au centre, mais il faut pour cela souligner le travail de la défensive torontoise, notamment Chris Mavinga, qui a joué au-dessus de sa tête dans cette série.

https://twitter.com/JogaBonito_USA/status/973758766285033472

Plusieurs réclament une offre mirobolante de l’Impact pour attirer Gignac en MLS, mais ne vous faites pas trop d’espoir. Le français a toujours affirmé avoir choisi le Mexique pour les ambiances survoltées et pour la température clémente, ce que Montréal peut difficilement offrir. Tout récemment, il parlait de terminer sa carrière au Mexique et même d’y demeurer pour sa retraite, tenez-vous le pour dit.

Les Sounders de Seattle pourraient confirmer le triplé MLS ce soir alors qu’ils affronteront Chivas au Mexique lors du match retour. Ils ont remporté le premier match 1 à 0, mais devront se débrouiller sans Nicolas Lodeiro ce soir.

Tout cela devrait redonner une importance au championnat canadien pour les partisans montréalais. Le Toronto FC enchaîne les matchs cette saison et l’Impact devrait en profiter pour mettre autant d’énergie que possible sur la coupe. Ce sera compliqué de battre Vancouver puis Toronto en matchs aller-retour, mais l’Impact a toujours été une équipe de coupe. Hâte de voir si Rémi Garde mettra plus d’importance que Mauro Biello sur le championnat canadien.

On aura d’ailleurs dès samedi un aperçu de la rivalité Montréal/Toronto avec le match d’ouverture au Stade Olympique dès 15h. Les torontois ont perdu Justin Morrow sur blessure hier soir, et même Chris Mavinga a du sortir plus tôt que prévu. Avec le voyage au Mexique en milieu de semaine, est-ce que l’Impact pourra profiter d’un Toronto FC aux jambes fatiguées et moins concentré sur le championnat?

Je ne miserais pas trop cher là-dessus. Si les montréalais détestent les torontois, le contraire est aussi vrai, et l’Impact doit se préparer à affronter un TFC en toute puissance.

Au moins, Rod Fanni pourrait finalement être en uniforme aux côtés de Victor Cabrera, et Anthony Jackson-Hamel a repris l’entraînement à plein régime. La question qui demeure, en attente de l’arrivée d’Alejandro Silva, est qui pilotera l’aile droite? Considérant qu’il est torontois et qu’il évoluait avec eux l’an dernier, je miserais un petit 2 sur Raheem Edwards.

MLS x Liga MX
Don Garber et Enrique Bonilla ont profité des quarts de finale en Ligue des Champions pour faire une annonce intéressante hier, soit le création d’une nouvelle coupe.

La Campeones Cup réunira dans un duel le champion de la MLS face au champion de la Liga MX. La première édition aura lieu le 19 septembre prochain alors que le Toronto FC affrontera le champion mexicain. La Liga MX fonctionne sur un système différent, avec une saison en automne et une autre au printemps. Les champions de la saison automnale (Tigres) affronteront les champions de la présente saison, et le gagnant affrontera ensuite le Toronto FC au BMO Field.

À quel point ce nouveau trophée soulèvera les passions? Peut-être pas énormément au tout début, mais avec le temps il devrait prendre une plus grande importance. Ce ne peut qu’être bénéfique aux deux ligues de maximiser leurs interactions. D’ailleurs, à terme, le match des étoiles de la MLS n’impliquera plus une grande équipe européenne qui fait venir son équipe C. Les étoiles de la MLS affronteront les étoiles de la Liga MX dans un match qui devrait être d’autant plus intéressant.

La MLS continue de grandir et repousse les limites de sa croissance. À quand une genre de Ligue des Champions regroupant tous les clubs de l’Amérique, du Nord comme du Sud?

DANS L’ABRI
– Deuxième édition du Facebook Live Dans Les Coulisses x IMFC demain soir vers 19h. Je serai en compagnie de Nilton Jorge et Maxime Truman pour répondre à toutes vos questions sur la saison de l’Impact et la MLS, soyez-y!

– Je préfère 1000x cette nouvelle MLS.

Commentez, partagez et prenez quelques secondes pour me suivre sur Facebook et Twitter.

ALLONS!

PLUS DE NOUVELLES