La loterie pourrait réserver un énorme cadeau aux Islanders

Mathew Barzal occupera une grande place dans le bilan de la campagne 2017-2018 de la LNH. À l’âge de 20 ans, l’émule de Connor McDavid a roulé à un rythme d’un point par partie, qui lui permettra sans doute de mettre la main sur le trophée Calder, remis à la recrue de l’année. Il est tout de même spécial de voir un joueur pour qui une place au sein du circuit n’était pas garantie en début de campagne obtenir une place au sein de l’équipe canadienne, en vue des Championnats mondiaux de hockey…

Dire que cette vedette-là n’est que le deuxième centre des Islanders…

Pour l’instant. Le potentiel départ de John Tavares sur le marché des agents libres pourrait bien mener Barzal à occuper le rôle de premier pivot de l’équipe. Un rôle pour lequel il semble bien prêt…

C’est donc dire que Mathew Barzal pourrait bien devenir dès la saison prochaine la tête d’affiche d’une jeune formation composée des Anthony Beauvillier, Kieffer Bellows, Nick Leddy et potentiellement de l’excellent Ilya Sorokin, un gardien dominant dans la KHL.

Après tout, les Islanders possèdent tout de même la 8e meilleure offensive du circuit. Malgré la perte de John Tavares, ils pourraient bien réussir à se maintenir en milieu de peloton à ce chapitre.

C’est en défensive que ça se gâte à New York. Doug Weight aura beaucoup de difficulté à tirer du positif de cette brigade défensive brouillonne et de ce duo de cerbères surpayés. Heureusement, les Islanders auront une opportunité en or de combler cette lacune…

Garth Snow a acquis un choix de premier tour dans la transaction amenant Travis Hamonic à Calgary. Puisque les Flames ne participeront pas aux séries éliminatoires, tout comme les Islanders, l’équipe misera sur deux opportunités distinctes d’obtenir Rasmus Dahlin à la loterie de la LNH.

Source: Tankathon.com

En fait, si les étoiles devaient s’aligner, les Islanders pourraient même obtenir les deux premiers choix du prochain encan! Il ne faut toutefois pas trop s’emballer de l’arrivée de ce scénario…

Selon mon équipe de mathématiciens, il n’y a qu’une chance sur 300 que les Islanders terminent la loterie avec les deux premières sélections en poche…

Tout même, il y a environ 25% que ceux-ci repartent à la maison avec au moins une sélection au sein du top 3!

À moins de mettre la main sur deux joueurs d’impact modifiant complètement le visage des Islanders, Garth Snow ne doit pas oublier les déboires de cette équipe cette année. Même avec John Tavares dans ses rangs, celle-ci n’est pas parvenue à se frayer un chemin en séries éliminatoires…

Une reconstruction doit enfin être lancée. Les Islanders se sont privés de trop de sélections importantes au cours des dernières années et doivent commencer à miser un noyau intéressant afin de bâtir des fondations solides.

À la fin de ce chapitre, Garth Snow regrettera peut-être de n’avoir pas échangé John Tavares à la date butoir, advenant que celui-ci quitte New York. Les actifs obtenus dans cette transaction auraient permis aux Islanders de débuter cette reconstruction avec encore plus de panache…

En Rafale

– Oui, Karlsson pourrait changer d’adresse.

– Un article à parcourir!

– Les blessures de Fowler et Gibson pourraient démolir les Ducks…

– Des performances décevantes de l’ancien des Saguenéens…

– Ah oui?

PLUS DE NOUVELLES